top of page

Que faire à Antigua : notre ville coup de cœur du Guatemala !

Après ces 2 semaines passées au pied des 3 volcans du lac Atitlan, nous nous dirigeons vers Antigua Guatemala, une magnifique ville coloniale, elle aussi située au pied de 3 volcans. Le titre de cet article vous en dévoile déjà beaucoup trop car Antigua, c’est notre ville coup de cœur du Guatemala ! Les ruelles sont colorées, les locaux accueillants et l’atmosphère qui y règne nous a fait nous y sentir bien. Entre ruines, musées et points de vue : on vous emmène découvrir cette jolie cité !

Couple au Cerro de la cruz à Antigua Guatemala

Antigua Guatemala : une ancienne capitale à découvrir absolument

Si vous ne le saviez pas encore, Antigua est en réalité une ancienne capitale. On ne parle pas tout à fait d’ancienne capitale du Guatemala, pour la simple et bonne raison qu’à l’époque, le Guatemala tel qu’il est aujourd’hui, n’existait pas encore !


En effet, durant de nombreuses années, Antigua fut la capitale de la Capitainerie générale du Guatemala, un état qui regroupait pratiquement toute l’Amérique centrale. A ses débuts, en 1524, la ville portait le nom de Santiago de Los Caballeros.


Très logiquement construite entre 3 volcans (le Pacaya, le Fuego et l’Agua), cette cité coloniale aux nombreux attraits a subi de multiples catastrophes naturelles : éruptions volcaniques, inondations, séismes, bref elle n’a échappé à rien et c’est assez logiquement que les populations locales ont fini par se rendre compte qu’il serait peut-être plus intelligent de déplacer leur capitale dans un lieu plus adapté. C’est ainsi qu’au 18ème siècle naquit la ville de Guatemala city et que Santiago de Los Cabelleros deviendra Antigua Guatemala (littéralement l’Ancienne Guatemala).


En vous baladant dans les rues, vous réaliserez vite que tout ce passé dégouline des murs-mêmes de la ville : entre ruines, rues pavées et églises majestueuses, la cité d’Antigua vous plongera dans le passé colonial de ce pays.


Antigua Guatemala : informations pratiques

Arriver/Quitter Antigua

Selon votre itinéraire, il y a différents moyens de rejoindre Antigua. On ne vous les décrira pas tous (on n’est pas une agence de voyage, donc on ne connait pas toutes les possibilités) mais on va déjà vous mettre sur les bonnes pistes. En très simple : si vous êtes backpacker et que vous souhaitez ne pas dépenser trop d’argent : rendez-vous à la gare des bus d’Antigua et donnez votre destination : ils vous mettront dans le bon (chicken) bus et vous guideront tout au long du trajet, c’est simple et efficace. Si vous souhaitez être un peu plus confortable, rendez-vous dans n’importe quelle agence de tourisme et vous y trouverez un shuttle qui vous conduira là où vous souhaitez aller, mais cela sera plus cher.


Depuis/vers le lac Atitlan

Comme on a déjà décrit tout ça dans notre article sur le lac Atitlan, on vous invite à vous rendre ici, pour trouver toutes les bonnes informations (et découvrir quoi faire autour du lac au passage !)

Une alternative dont on n’a pas parlé dans l’article sur le lac Atitlan est le trajet en Uber : il existe, cependant je ne pense pas que cela soit le plus économique …


Depuis/vers Guatemala city

C’est bien simple il y a plein de possibilités. Comme d’habitude, on va se contenter de vous expliquer les plus économiques et celles que nous avons expérimentées.

  • Le chicken bus : assurément le moins cher, il vous suffit simplement de vous rendre à la gare des bus d’Antigua (ou de Guatemala city dans l’autre sens) et de donner votre destination au chauffeur. Impossible de vous tromper, il n’y a pas 500 possibilités. Probablement qu’il y aura un changement de bus à Chimaltenango, cela dépend des bus. On vous avoue tout net : on avait entendu de mauvaises histoires sur les chicken bus autour de Guatemala city alors on a préféré ne pas tenter l’expérience… Cependant, nos amis l’ont tentée et n’ont eu aucun problème !

  • Les shuttles : le plus simple et le plus confortable, mais certainement pas le plus économique. Pour les prendre, rendez-vous dans n’importe quelle agence touristique d’Antigua (et il y en a un paquet) et demandez leur de réserver un bus pour Guatemala city.

  • Le Uber : pour nous c’est la meilleure alternative. Rapide, économique et sécuritaire. Un trajet pour Guatemala city (aéroport par exemple) coûte généralement 150 QTZ pour le Uber (contre 250 QTZ/p pour le même trajet en shuttle). L’application vous trace, et vous êtes surs d’arriver directement à bon port. C’est l’option que nous avons choisie.

Où loger à Antigua Guatemala ?

Comme on y a passé beaucoup de temps (parce qu’on a aimé, mais aussi parce qu’on y a passé une super quarantaine, covid oblige), on a testé pas mal d’auberges et on vous en parle ici.

  • Hospedaje El Viajero (lien ici) : simple, avec une petite kitchenette basique, mais en plein centre et à 2 pas d’une super boulangerie, on y a passé 1 semaine sans anicroche. Ils ont des chambres double avec ou sans salle de bain privé.

  • La Casa Familiar (lien ici) : on n’a pas eu l’occasion d’en tester toutes les facilités pour la simple et bonne raison qu’on est resté enfermé dans la chambre, quarantaine oblige. Cependant, pour le prix et avec le petit déjeuner compris, j’ai envie de vous dire que c’est un super hébergement à Antigua, même s’il est un peu excentré (mais à Antigua, tout est proche, même quand c’est excentré donc je ne me baserais pas sur ce critère …).

  • Casal del Cerro (lien ici) : ici, vous trouverez une kitchenette pas super équipée, une chambre super confortable, un accueil chaleureux et un petit déjeuner délicieux, pour un prix raisonnable.

Guatemalteque à Antigua Guatemala

Que faire à Antigua Guatemala ?

Comme on vous l’a dit, la ville regorge de ruines, de musées, mais aussi de marchés et d’autres lieux à découvrir ! Vous avez donc l’embarras du choix sur les visites et on vous présente ici les possibilités que nous avons explorées ainsi que certaines sur lesquelles nous avons fait l’impasse.


Avant toute autre visite, on vous invite déjà simplement à vous rendre sur le parque central (ou Plaza mayor) et à y admirer les bâtiments qui l'entourent (la cathédrale Saint-Joseph, l'ancien palais de la Capitainerie Générale, le Palacio de l'ayuntamiento - le seul batiment d'Antigua à ne s'être jamais effondré), ainsi que la jolie fontaine de la fertilité au centre du parc !

Les musées et centres culturels

1. Le centre de coopération espagnol

Pas vraiment un musée, mais centre d’exposition quand même, ce lieu vaut surtout le détour pour son architecture et son environnement. Nous avons particulièrement aimé nous y balader tout en observant les photographies et en nous renseignant sur les instruments de musiques traditionnels locaux. Les ruines accolées au batiment à l'entrée sont également très belles lors du sunset ! Entrée gratuite.

2. Le musée national des arts

On vous le dit tout net : on n’y a pas été et c’est un regret. Il parait qu’il est magnifique, et gratuit en plus ! Cependant, il y avait toujours une énorme file devant quand nous avons voulu y aller, par conséquent, on a passé notre tour.


3. Le Musée d’art colonial

Encore un musée que nous n’avons pas visité, mais on a tout de même poussé notre curiosité dans le patio, puisqu’il parait que c’est la seule chose qui vaille vraiment la peine (ce n’est pas nous qui l’avons dit, on vous le jure). L’entrée coûte tout de même 50 QTZ, raison pour laquelle on n’a pas voulu payer si ce n’était finalement pas si bien. Par contre on vous le dit tout net : le patio et ses colonnes ouvragées sont superbes, on aurait aimé s’y attarder pour les immortaliser en photo !

4. Le musée du chocolat

Un tout petit musée/magasin sur le parque central, dont l’odeur vous fait saliver et qui nous a appris plein de choses sur la confection du chocolat et du beurre de cacao. L’entrée y est bien sur gratuite, et avec un peu de chance on vous fera déguster un thé au chocolat, plutôt intéressant !


5. L’église San Francisco el Grande et son musée

Une énorme église du 15ème siècle, avec une façade splendide et un clocher magnifiquement travaillé, autour de laquelle vous pourrez admirer de magnifique jardins et un musée vous donnant accès à de nombreuses informations sur la vie de Pedro Hermano. Les jardins à eux-mêmes valent le détour. Prix : 50 QTZ/p.


Les ruines disséminées dans Antigua

Vous l’aurez surement aperçu en vous baladant dans la rue, à de nombreux endroits vous pouvez admirer de magnifique façade et derrière, ce ne sont que des ruines. Si cela ne vous incite pas toujours à aller visiter le lieu, il y en a l’une ou l’autre qui valent malgré tout le détour.


1. Les ruines du couvent Santa Clara

Si vous ne devez choisir qu’une seule visite payante, qu’une seule ruine à visiter : c’est celle-ci ! Quentin n’a pas eu envie de venir avec moi, et croyez-moi, il a eu tort. Bien que ce ne soit que des ruines, le lieu regorge de beauté et vous offrira également la possibilité de faire plein de jolies photos. On y va autant pour se balader, que pour admirer les anciennes cellules ou que pour s’asseoir paisiblement dans le jardin et observer les enfants jouer à cache-cache dans ce lieu rempli d’histoire. Prix : 40 QTZ/p.

Ruines du couvent de Santa Clara à Antigua Guatemala

2. Les ruines du couvent des Capucines

On vous en parle car elles existent, mais nous ne les avons pas parcourues, on ne peut donc pas vous donner d’avis ni d’informations à leur sujet si ce n’est leur prix : 40 QTZ/p.


3. Les ruines du couvent de la Merced

Un couvent accolé à la jolie église de la Merced, dont la visite est rapide mais la vue depuis la terrasse supérieure vaut le coup ! Vous pourrez y admirer les 3 volcans et la fontaine centrale du couvent dans un seul panorama et ça, c’est plutôt sympa ! Prix : 20 QTZ/p.

Fontaine du couvent de la Merced à Antigua Guatemala

4. Les ruines de la cathédrale

A deux pas du Parque central, en face du musée d’art colonial, vous trouverez l’entrée des ruines de la cathédrale (à savoir que celle-ci n’a jamais été terminée, elle a subi tellement de catastrophe naturelle qu’ils n’ont jamais réussi à l’inaugurer…). Prix d’entrée : 20QTZ/p.


Les autres lieux à découvrir

En dehors des ruines et des musées, vous vous doutez certainement qu’il y a d’autres bâtiments et lieux à découvrir à Antigua. Le meilleur moyen selon nous de prendre la pleine mesure de toute cette architecture, c’est de se balader à perdre haleine à travers la ville.


1. L’arche de Santa Catalina

S’il y a un lieu dont il n’est pas nécessaire de faire la description, c’est bien l’arche de Santa Catalina tant il est utilisé pour représenter la ville d’Antigua. Ici, il y a pratiquement toujours de l’animation touristiques, et si vous souhaitez y passé quelques minutes tout seuls, on ne peut que vous recommander de vous lever en même temps que le soleil 😉


2. Parque Tanque La Union et son lavoir

Encore un lieu incontournable à Antigua. Un joli parc avec de nombreux palmier (d’ailleurs on se demande un peu où on a atterri) et un lavoir très coloré où il est agréable de venir admirer les guatémaltèques faire leur lessive. Juste à côté, n’oubliez pas de visiter le couvent Santa Clara dont on vous a parlé un peu plus haut, ainsi que l’église San Pedro Apostol dont la façade jaune ensoleille encore d’avantage le paysage.

3. Le marché principal et les marchés artisanaux

A l’ouest d’Antigua, vous trouverez le marché principal : un dédale d’allées où vous trouverez tout (ou à peu près tout) ce que vous pourriez rechercher (vêtements, nourriture, souvenirs, …).


Ajouté à ce marché, il y a plusieurs marchés d’artisanat disséminés dans les ruelles. Les 2 principaux, que nous avons particulièrement aimés, se trouvent à proximité de l’église de la Merced : le 1er y est accolé, et vous pourrez y admirer pas mal de tissus colorés et d’œuvres d’art sympa. Le second se trouve dans la rue de l’Arche de Santa Catalina, sur la droite après être passé sous l’arche en direction de l’église de la Merced.


4. Le Cerro de la Cruz et son panorama sur Antigua

Haut lieu touristique, le Cerro de la Cruz c’est aussi une étape indispensable lors d’un séjour à Antigua. Nous avons choisi d’y aller pendant la Golden hour, même s’il est de notoriété publique qu’il y a plus de nuages et de brumes l’après-midi sur la ville. Cependant, les couleurs qu’on a eu l’occasion d’y admirer et finalement le panorama était plutôt pas mal. Cependant, au lever de soleil, ça doit être plutôt sympa aussi.


C’est un lieu important pour les habitants d’Antigua, ils en gravissent d’ailleurs les 327 marches chaque année à l’occasion de l’Ascension. La croix perchée tout là-haut (en 1930) fut d’abord en bois, mais elle a ensuite été remplacée, pour éviter la dégradation je suppose.


Pour y accéder 2 options possibles : soit vous grimpez les marches depuis la 1er Calle Norte (surveillées de 8h à 17h), soit vous faites comme nous et vous passez par les petits sentiers perdus dans les bois auxquels on accède depuis l’arrière de l’hopital IGSS.


Que faire autour d’Antigua Guatemala ?

A nouveau, si Antigua offre beaucoup de possibilités, il y a aussi de nombreuses choses à faire dans les alentours. On ne peut pas tout faire, on a donc dû faire l’impasse sur certaines, mais on vous présente quand même les différentes options disponibles.


L’ascension de l’Acatenango et du Fuego

Pas besoin de vous le décrire, si vous venez au Guatemala, vous avez très surement déjà entendu de cette expédition sur des volcans en activités, qui vaut le voyage à elle seule. On ne vous détaille pas tout ici car on vous fera un article détaillé sur notre expérience au sommet, mais c’est selon nous l’incontournable numéro 1 d’un voyage au Guatemala !


L’ascension du Pacaya

Un autre volcan en activité qu’il est possible de grimper depuis Antigua (de nombreuses agences le proposent) et si nous en avions eu l’occasion, on y aurait été sans aucun doute ! Normalement l’expédition inclus un repas au sommet, cuit grâce à la chaleur dégagée par le sol du volcan. Pour le prix, comptez environ 150 QTZ/p pour un départ soit à 6h du matin, soit à 14h.


Découvrir le village de Frodon à Hobbitenango

Un parc d’attraction tout particulier qui vous emmène en Nouvelle-Zélande et vous plonge dans vos souvenirs. Ici, de nombreuses activités sont proposées (lancer de hache, balançoire dans le vide, tir à l’arc,…), toutes sur le thème des Hobbit bien sûr. Vous pourrez aussi y admirer de jolis panoramas sur les alentours, notamment depuis la fameuse main (attention, inscrivez-vous sur la liste pour votre photo dès votre arrivée sinon, il vous faudra attendre LONGTEMPS).


Prix d’entrée : 50 QTZ. Il y a normalement des navettes depuis l’agence Hobbitenango sur la 1er Calle Norte d’Antigua, mais elles n’avaient pas l’air très fréquentes lors de notre passage. Vous pourrez cependant y aller en Uber (30 QTZ environ), mais parfois les chauffeurs refusent sous prétexte que la route est « compliquée ».


Un petit regret de ne pas y avoir mis les pieds pour nous alors SVP, envoyez-nous vos photos et vos avis si vous y allez !


Où manger/boire un verre à Antigua Guatemala ?

Comment ne pas vous parler de la culture culinaire et bibitive d’Antigua alors que toute la ville (ou presque) vit de cela ? En effet, Antigua est une ville faite pour les touristes, on ne vous le cachera pas ! Cependant, les restaurants et les patios multiples que vous découvrirez à tous les coins de rues nous ont convaincus que cette ville, il faut définitivement la vivre et pas seulement la visiter !


On vous fait donc un petit topo de nos lieux coups de cœur où s’attabler dans cette ancienne cité coloniale :

  • Le Txirrinta : un bar/resto à l’ambiance chill où on ne vous cache pas être revenu plusieurs fois. Pourquoi ? Simplement parce que le menu du midi coûte seulement 30 QTZ/p pour un plat avec limonade et que la nourriture y est bonne en plus ! Le petit plus du lieu : ils vendent des bières belges :D

  • Le Café Estudio : ici, on y vient pour profiter du rooftop avec vue sur la ville et y déguster un bon café ou petit déjeuner. L’ambiance peut être au RDV en fin de journée et le weekend et il est alors difficile d’y trouver une table.

  • Le Café El Viejo : on l’aime autant pour son patio et son rooftop que pour sa boulangerie qui nous ramène à la maison. Leurs croissants aux amandes et crème sont juste à tomber, bref on y a été presque tous les matins, oups.

  • Le Como Como : ça c’est notre resto nostalgie après 3 mois de voyage. Tenu par un belge et son épouse, ce restaurant un peu plus chic sert autant de la nourriture locale qu’un bon américain frites, et ça, Quentin n’a pas su dire non. On y a aussi dégusté une bonne chouffe, bref une adresse à recommander, et dans un joli cadre en plus !

  • Le Patio de la Bruja : situé à quelques pas du Parque central, c’est un lieu sympa où venir manger un bout, avec de multiples possibilités culinaires autour d’une jolie cour centrale.

Notre avis sur Antigua Guatemala

Bon, après cet article dithyrambique, pas besoin de vous faire un dessin : Antigua Guatemala, on a vraiment beaucoup aimé y passer du temps et y établir notre QG pendant plusieurs jours. Son ambiance, ses possibilités culinaires multiples, et le charme de ses ruelles ont ravis notre cœur, et on en garde un souvenir mémorable !


On ne peut donc que vous conseiller d'y passer quelques jours et de vous imprégner de l'ambiance, même si pour la plupart des gens, il n'y a "'pas grand chose à y faire". Vous serez surpris de découvrir qu'en fait : si ! Il y a de quoi y passer plus que 2 jours !


On vous laisse avec notre vidéo sur Antigua et sur l'ascension de l'Acatenango, pour vous donner encore plus envie de partir à la découverte de cette région du Guatemala !


Epingle ces photos pour retrouver cet article plus tard !

Clique sur ces photos pour les épingler sur Pinterest et retrouver cet article plus tard !

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page