• Clémence

Que visiter en Oaxaca : découverte d'un état surprenant !

De prime abord, en élaborant notre itinéraire au Mexique, nous n’avions pas spécialement inclus l’état d’Oaxaca dans notre itinéraire. Nous nous étions dit « si nous avons le temps, nous irons découvrir cet état, mais ne nous dispersons pas trop au départ ». Bon autant vous dire que nous avons finalement zappé l’état de Mexico city et le nord du Mexique et que nous avons finalement inclus Oaxaca dans notre itinéraire car tous les échos que nous en avions eu étaient très élogieux.


On ne peut que confirmer tous ces avis et on vous encourage vivement à aller découvrir Oaxaca de Juarez la capitale de l’état, mais aussi les coins plus reculés de cette région !

Couple à Hierve el Agua - Oaxaca
 
1) Oaxaca : késako ? 2) Oaxaca de Juárez : que faire, que voir ? 3) San Jose del Pacifico : les montagnes de l'Oaxaca 4) La côte Pacifique : Puerto Escondido, Mazunte, Chacahua et Zipolite 5) Notre avis sur l'état d'Oaxaca
 
Carte itinéraire Oaxaca

Oaxaca : origine du nom

Le nom de l’état provient du nom de sa capitale « Oaxaca de Juarez ». Le terme Oaxaca provient d’un ancien mot de dialecte local qui signifiait « près des acacias » car la vallée regorge de ces arbres, les espagnols ont ensuite modifié ce mot imprononçable selon eux, et transformé en Oaxaca (à prononcer oua – ra – ca ). Le capitale fut ensuite renommée en l’honneur du très fameux président Benito Juarez et devint donc : Oaxaca de Juarez.


Mais cet état, ce n’est pas seulement sa capitale … On ne sait pas comment vous le dépeindre tellement il possède des qualités multiples et variées, tant au niveau des paysages que des possibilités culturelles et des populations indigènes.


Pour bien comprendre le lieu, il faut vraiment le vivre. Si vous hésitez encore à y aller, je n’ai qu’une chose à dire : FONCEZ !


Découvrir Oaxaca de Juárez

Encore un coup de cœur ici au Mexique ! Si on devait la classer parmi nos villes préférées, Oaxaca de Juarez arrive en deuxième place dans notre cœur (après San Cristobal de las casas). Son architecture, son ambiance, ses marchés, ses possibilités multiples de visites alentours nous ont littéralement conquis et l’atmosphère y est vraiment particulière. On vous cite ici toutes les possibilités autour de la ville, mais on vous a aussi fait un article détaillé (avec informations pratiques) consacré à la ville d'Oaxaca et à ses alentours (vous le trouverez ici)


Le centre-ville

Le centre historique de la ville en lui-même est déjà super à vivre et à découvrir, vous y trouverez :

  • Le zocalo, qui comme toujours dans les villes mexicaines représente le cœur vivant de la ville. C’est ici que vous trouverez l’animation bouillonnante de la ville, et c’est souvent le point de rendez-vous des locaux !

  • des édifices splendides : le temple Santo Domingo de Guzman est magnifique, n’hésitez pas à y entrer car vous ne serez pas déçu de la décoration intérieure. Si vous avez de la chance comme nous, vous pourrez y assister à une Candeleria, une fête organisée à l’occasion d’un mariage où l’ambiance est surprenante !

  • des marchés à l’ambiance très locales où il fait bon flâner et se sustenter. On apprécie particulièrement le marché Benito Juarez pour l’artisanat (100% local et fait main, ce qui justifie les prix) et le marché du 20 novembre pour un déjeuner typiquement local.

  • Des galeries d’arts et d’artisanats locaux magnifiques : n’hésitez pas à vous y aventurer vous serez surpris de la qualité des produits qu’ils proposent.

  • Des quartiers où se promener pour découvrir du street art et de jolies couleurs (merci aux Paresseux curieux pour l’idée) : Xochimilco et Jalatlaco.

  • De nombreux musées même si on vous avoue qu’on n’y a pas mis les pieds (on ne pourra donc pas vous donner d’avis) mais nous avions repéré ceux-ci : le centre culturel Don Pablo et le musée des textiles ainsi que le musée de la culture.

  • Un auditorium surplombant la ville, où les populations indigènes alentours se regroupent lors d’une grande fête qui a lieu en juillet. De là-haut, vous aurez une super vue sur la ville et vous pourrez y admirer un super sunset. Attention cependant, le lieu craint un peu le soir, donc privilégiez le taxi plutôt que la marche pour rentrer !


Que faire aux alentours de Oaxaca city ?

On va être honnête : les possibilités ne manquent pas et nous n’avons clairement pas eu le temps de toutes les explorer, même si nous avons passé 1 semaine à Oaxaca de Juarez. Il est possible de partir découvrir tous ces lieux à la journée depuis Oaxaca city, et même parfois d’en combiner plusieurs ! Pour des informations détaillées, rendez-vous sur l'article dédié spécifiquement à Oaxaca city et ses alentours, disponible ici.

  • Visiter une Palenque de Mezcal et découvrir les secrets de fabrications de cet alcool local. Pour ce faire, rendez-vous à Santiago Matatlan, le village spécialisé de la région (même si vous trouverez de nombreuses Palenque tout autour de Oaxaca de Juarez).

  • Découvrir les secrets de fabrication des tapis en laine dans le village de Teotitlan del Valle.

  • Peindre votre propre Alebrijes (des animaux mythiques créés à partir de bois de Copal et peints à la main) et admirer le savoir-faire des habitants de San Martin Tilcajete. C’est clairement l’un de nos coups de cœur !

  • Parcourir les allées du marché de Tlacolula et découvrir l’impressionnante chapelle del Señor de Tlacolula.

  • Randonner autour des chutes pétrifiées de Hierve del Agua et se baigner dans les bassins semi-naturels du site. Sur la route, profitez-en également pour découvrir les ruines de la ville de Mitla, le point de départ pour rejoindre les chutes pétrifiées.

  • Découvrir l’arbre le plus grand du monde à Tule : renseignez-vous avant de vous y rendre, il est actuellement bâché pour cause de Covid. Oui oui on vous jure, on peut s’entasser dans les bus et les colectivos mais on ne peut pas aller admirer un arbre en plein air … La logique des règles covid mexicaines nous échappe encore !

  • Visiter les impressionnantes ruines Zapotèques de Monte Alban : préparez-vous à en prendre plein la vue, car le panorama là-haut est superbe.

  • Faire un saut à San Bartolo Coyotepec pour observer la fabrication de la poterie Barro Negro, si typique de la région. Vous pourrez également faire un détour pour visiter l’ancien couvent Santiago Apostol à Cuilapan de Guerrero.

mur street art à San Martin Tilcajete

Bref vous l’aurez compris, cette liste est non-exhaustive et même en passant 3 semaines à Oaxaca de Juarez, vous avez de quoi vous occuper.


San José del Pacifico : le berceau des champignons au milieu de la montagne

Perché au milieu de la Sierra Madre, sur la route entre Oaxaca et Mazunte, ce village connait sa renommée grâce à Maria Sabina, une guérisseuse-botaniste locale qui a écrit un livre sur l’effet des champignons qui prolifèrent dans ce village accroché aux nuages. C’est elle qui la première, a écrit sur l’effet hallucinogène des champignons, attirant des centaines de hippies à San José del Pacifico, pour tester ces fameux mycètes. Cependant, Maria n’a pas spécialement apprécié que ses précieux tours de guérisseuse soient utilisés à des fins récréatives et elle finit donc par arrêter d’en administrer aux touristes en quête de sensation. Bref vous l’aurez compris, à San José, même si théoriquement l’usage des champi est interdit, ici c’est toléré et les touristes défilent.


Cependant le champignon n’est pas la seule attraction de la ville. En effet, perché sur la montagne, vous passerez la matinée la tête dans les nuages, l’après-midi au-dessus de la brume et la soirée sous les étoiles car ici, les nuages vont et viennent en vous dévoilant toujours une autre partie du paysage. Au cœur de la montagne, c’est également un bon point de départ pour de petites (ou grandes) randonnées à travers cette région riche (mais humide vu les nuages !).


Malheureusement, nous n’y sommes pas passé car nous avons emprunté l’autre route de montagne pour rejoindre Oaxaca depuis Puerto Escondido, nous n’avons donc pas de rando précise à vous conseiller …


La côte Pacifique : playa, farniente, fiesta et rencontres animales

Les possibilités sur la côte pacifique de l’état de Oaxaca sont à nouveau très nombreuses, et chacun trouvera chaussures à son pied. Nous vous publierons d’ailleurs bientôt quelques articles détaillés avec toutes les infos pratiques nécessaires (logement, transport, activités + prix, ...) pour visiter chaque village de la côte.

Plage de San Agustinillo au Mexique

Puerto Escondido : de la libération des tortues aux spots de surfs

Reconnu par les amateurs de surf, Puerto Escondido est THE place to be si vous voulez vous adonner à votre sport de vague préféré, mais ce n’est pas la seule option envisageable dans cette cité balnéaire et on vous fait part de toutes les possibilités ci-dessous :

  • Se prélasser sur les plages de Puerto Escondido : Playa Zicatela, Playa Bacocho (notre petit coup de cœur : plus sauvage et reculée, moins fréquentée), … vous ne serez pas déçus car elles sont toutes plutôt très belles.

  • Libérer des bébés tortues pour qu’elles se jettent enfin à l’eau : une expérience unique et innoubliable, bien que fort touristique, mais très intéressante. La sensibilisation du centre Vivemar est également très bien faite, et c’est important de comprendre pourquoi ils doivent protéger les nids de tortues.

  • Surfer les vagues de l’océan Pacifique. Attention à la dangereuse vague de la Playa Zicatela : seuls les surfeurs confirmés pourront la tenter, de nombreuses personnes y ont perdu la vie …

  • Faire la fiesta à la Punta : vous imaginez bien qu’en y passant qu’une nuit, on n’a pas eu l’occasion de trop s’y aventurer, mais la Punta c’est THE PLACE TO BE pour faire la fête et vous amuser avec d’autres voyageurs.

  • Découvrir la faune marine ou assister au phénomène de bioluminescence.

Libération des tortues à Puerto Escondido

Mazunte : se reposer face aux comètes

Repère des hippies, Mazunte c’est un lieu de calme et de farniente, où il fait bon de poser ses valises pour profiter de cette côte encore préservée et de la nature environnante. On vous explique les possibilités du lieu :

  • Se prélasser sur la plage de Mazunte ou celle de San Agustinillo situé à 1 km de là.

  • Marcher jusqu’à la Punta Cometa et y admirer le lever de soleil (si vous voulez être seul) ou le coucher de soleil (si vous voulez vous sentir entourés).

  • Faire une sortie en mer pour découvrir la faune environnante : dauphins, tortues, serpents de mer et même parfois baleines, c’est une bonne occasion de vous mettre à l’eau, à des prix inférieurs à ceux de Puerto Escondido.

  • Pratiquer le Yoga : vous verrez les centres ne manquent pas, il ne vous reste plus qu’à choisir celui qui vous convient !

Punta Cometa à Mazunte

Zipolite : une ambiance cosmopolite surprenante

Bienvenue sur une des seules plages naturistes, gay friendly et hippie de la côte. Ce cocktail explosif vous confrontera à une ambiance surprenante, mieux vaut vous y attendre ! Un peu surpris au départ, nous avons finalement passé 4 jours à Zipolite et en avons bien profité, surtout que le sunset est plutôt incroyable ... Ici, pas grand-chose à faire si ce n’est se reposer, surfer et profiter de l’ambiance dans la rue principale à la nuit tombée : musique, danse et bonne humeur vous ferons sourire. Posez-vous à une table, commandez une bière et imprégnez-vous de cette zen attitude.

Coucher de soleil à Zipolite au Mexique

Puerto Angel : le calme d'un port de pêche

Si on ne vous conseille pas spécialement de passer la nuit ici, n’hésitez pas à y faire une excursion à la journée depuis Zipolite. Le village est mignon, mais avec pas grand à y faire si ce n’est admirer les pêcheurs.

Par contre, vous ne devez surtout pas rater la petite plage d’Estacahuite, à quelques centaines de mètres du village de Puerto Angel : une petite crique adorable, avec pratiquement personne, 2 restaurants et un spot de snorkeling plutôt (très) sympa.

Playa Estacahuite au Mexique

La lagune de Chacahua : le farniente à l’état pur

Ici, rien à faire à part profiter de ce retrait à l’écart de l’agitation des autres villes et admirer la bioluminescence. En vous rendant sur place, vous trouverez quelques cabanes au confort sommaire en bord de lagune et vous pourrez y faire un petit arrêt ressourçant dans votre itinéraire.


Notre avis sur l’état d’Oaxaca

On vous le dit clairement : Oaxaca c’est génial et on a vraiment beaucoup apprécié y passer ces deux semaines (beaucoup plus que la péninsule du Yucatan par exemple… à bon entendeur 😉)


Les activités à y faire sont variées, les populations locales chaleureuses et pleine de talents et les paysages à couper le souffle. En plus, nous n’avons clairement pas tout découvert, ni même entendu parler de tout.


Bref, si on ne vous a pas convaincu avec cet article une seule solution : allez découvrir ça par vous-même, on vous jure que vous ne serez pas déçu !




0 commentaire