Mongolie: Voyage jusque Oulan-Bator depuis la Russie

Voyage depuis la frontière russe jusque Oulan Bator en Mongolie


Après la traversé du poste frontière nous n'avions qu'une hâte, reprendre la route pour ne pas arriver trop tard à Oulan Bator. Raté ! A peine après avoir fait 100 mètres, on s'arrête pour manger dans un hôtel. Nous sommes accostés par des dizaines de Mongols qui veulent nous échanger nos derniers Roubles contre des Thugriks. Le taux n'est pas si mauvais que ça et comme de toute façon il faut bien manger, on accepte l'échange. L’hôtel dans lequel on est invité à manger est complètement délabré. On est frappé par la différence avec la Russie alors qu’on est à peine à 100 mètres de la frontière.


Le trajet jusqu’Oulan Bator nous semble long. On est surpris par la bonne qualité de la route. Le paysage est typique du nord de la Mongolie. Des grandes pleines d'herbes avec de temps en temps des petites forêts. C'est impressionnant au début ... un peu redondant après 6 heures de bus. Tout comme les voitures d’ailleurs. A croire que le gouvernement a signé un partenariat avec Toyota puisqu’en Mongolie tout le monde roule en Prius.


Découverte ​de Oulan-Bator : que faire et que visiter ?


Nous arrivons en début de soirée à la gare de bus d’Oulan Bator. Un chauffeur (proposé par l’auberge) nous attend avec notre nom et nous emmène directement à l’hostel Sunpath. On a reservé deux nuits dans cette auberge pour nous laisser le temps de préparer la suite de notre voyage (on a fait confiance aux commentaires Tripadvisor). Nous sommes accueillis par la propriétaire qui parle un très bon anglais.


L’endroit est en fait un grand appartement avec plusieurs chambres de 4 personnes et une chambre de 2 personnes (celle qu’on avait réservé). L’avantage est qu’il est situé en plein centre-ville. Pour le reste rien à dire, c’est propre et le petit déjeuné bien que très simple est inclu dans le prix de la nuit. On a juste pas eu d'eau chaude dans la douche (mais ça arrive souvent apparemment).  


Après nous être installés, on finit par découvrir la ville pour la première fois. La nuit est déjà tombée mais notre première impression est la même que celle décrite dans les livres: un joyeux bordel. On se décide à manger dans le premier restaurant qu'on trouve. On tombe dans un restaurant Sud-Coréen (en fait il y a pratiquement que ça) et heureusement qu'on n'avait pas très faim car on reste assez septique du plateau qu'on a commandé.  


Le lendemain matin le réveil est assez matinal. Nous avons pris rendez-vous avec la directrice pour organiser nos 13 prochains jours. Comme la majorité des auberges, Sunpath organise ses propres tours (on a choisi Sunpath Mongolia sur base des commentaires trouvés sur Tripadvisor). Par rapport au tour, on n’avait pas une idée précise de ce qu'on voulait faire. On savait qu’on était plus attiré par le Sud et le désert de Gobi et un peu moins par le Nord qui ressemble à la Sibérie. On s'est donc laissé guidé par la gérante et en 10 minutes notre tour était fixé : sud de la Mongolie et désert de Gobi, retour vers le centre et les grands lacs (avec en prime 3 jours de randonnées à cheval). La première moitié du voyage se passera avec un petit groupe et l'autre moitié à nous deux. Pour le prix on se met d’accord sur 60$ par jour et par personne tout compris soit environ 1500$ pour nous deux.


Ce sont globalement les mêmes tarifs partout mais avec le recul on aurait peut-être pu négocier un peu plus étant donné que l'on partait plus longtemps que la moyenne. Cela dit on était déjà très heureux comme ça et on tenait notre budget c’était finalement ce qui nous importait le plus. On était en période touristique cependant on a vraiment eu aucune difficulté à réserver notre tour une fois sur place. En fait chaque agence possède énormément de chauffeurs et guides et peut donc vous organiser le tour sur mesure. L’avantage c’est aussi que ça coûte moins cher sur place que lorsqu’on réserve à l’avance.


On a donc pu concentrer le reste de la journée à la visite de la capitale mongole. L'auberge Sunpath est située en plein centre à côté de la Place Genghis Khan. Pour la suite on décide de se rendre au marché local. Des containers à moitié ouvert s’agglutinent les uns à côtés des autres. On y vend de tout et on se rend vite compte que les Mongols y font leurs achats tout normalement. Il ne fait pas des plus beaux et nous rejoignons la place Genghis Khan sous la pluie (on se résignera quand même à prendre un bus pour nous mettre au sec). La circulation des piétons n'est pas des plus simples et la ville est entre coupé de grandes artères où grouillent des centaines de Toyota Prius. Les immeubles soviétiques côtoient des cabanes et des yourtes. Et en plus avec la pluie, certaines rues deviennent inondées, le joyeux bordel est total. On finit par se rendre au Departement Store, un centre commercial qui ressemble à ceux que l'on a chez nous. C'est l'endroit idéal pour acheter des souvenirs. Pour ce qui est du cachemire, des Outlets existent à la sortie de la ville. Les prix sont bien évidemment moins cher que chez nous mais sont quand même assez conséquent comparé au pouvoir d'achat du pays.


Qu’on se le dise, il n’y a pas grand-chose à faire à Oulan-Bator et la ville n’est pas super agréable que ce soit à cause du trafic mais aussi de la pollution provoquée par les centrales électriques qui fonctionnent encore au charbon et situé en plein centre (on ne peut pas les rater en arrivant dans la ville). On vous conseille de vous y arrêter une journée ou deux grand maximum.


Le reste de la journée est calme. On fait quelques achats pour préparer notre départ du lendemain. On passe aussi pas mal de temps à chercher les restaurants conseillés dans les guides (qui n'est plus très à jour vu qu'aucun d'entre eux n'existait encore ...). On décide finalement de fêter nos fiançailles au restaurant français avec une bonne bouteille de vin. Quentin mange même un tartare de boeuf ... à Oulan Bator ça a de quoi rendre perplexe mais au moins on a bien mangé avant d'aborder nos 13 jours en pleine nature. A noter qu'on avait le guide du Routard de la Mongolie 2018 et que la plus part des restaurants indiqués dedans n'existaient plus. 


Pour la suite de nos aventures en Mongolie c'est par ici


#Oulabator #Mongolie #LCDM

0 commentaire