• Clémence

Nos 9 incontournables dans le centre et le sud du Chili

Lors de notre road trip au Chili, l’un de nos pays coup de cœur, nous avons eu l’occasion de découvrir maintes et maintes choses, et honnêtement on n’a qu’une seule chose à vous dire : foncez visiter le Chili, c’est incroyable !

On profite de cet article pour vous partager les 9 lieux incontournables au Chili selon nous (entre Santiago et la pointe sud du Chili). On espère que cela vous fera découvrir de belles choses, car certains lieux sont parfois un peu méconnus, ou négligés des touristes et pourtant ils valent 1000x le détour !

Couple se donnant la main sur le volcan Osorno
 
1) Visiter Valparaiso 2) Découvrir la plage de Pullaulao 3) Laguna del Laja 4) Randonner à la Sierra Nevada dans le parc Conguillio 5) L'ascension du volcan Villarrica 6) Le Volcan Osorno 7) Voir les manchots en kayak à Punihuil 8) La Carretera Australe 9) Parc national Torres del Paine
 

1. Visiter Valparaiso

Femme marchant dans les rues de Valparaiso

Une fois n’est pas coutume, on commence par vous présenter une ville ! On est plutôt adepte des grands espaces du Chili, mais Valparaiso est LA ville à visiter pour découvrir le berceau du street art. Nous n’y avons passé que très peu de temps et la ville nous a paru un peu brouillon dans un premier temps. Cependant, elle a vraiment BEAUCOUP de choses à offrir, c’est pourquoi on vous décrit les choses incontournables à faire à Valparaison dès votre arrivée.

  • Réserver votre tour de la ville avec Valpotop tour : en plus d’être en français, Jonathan est un passionné du Chili (il est à moitié chilien) et surtout un passionné du street art. Il vous en apprendra énormément sur le pays, sur la ville et sur le street art. La visite dure 3h, mais vous ne verrez pas le temps passer, on vous le promet ! En plus, il vous donnera plein de bons conseils sur où manger à Valparaiso et que visiter à Valparaiso. Il vous dira aussi quels endroits il vaut mieux éviter dans la ville, c’est toujours bon à savoir ! Après ce tour, prenez un des nombreux « ascensor » (comprenez funiculaires) de la ville et baladez-vous dans les différents Cerro. Vous découvrirez encore plus de street art, tout en contemplant l’architecture si particulière de la ville.

  • Si le poète Pablo Neruda vous est familier, on vous conseille fortement d’aller visiter l’une de ses 3 résidences à Valparaiso : la Sebastiana (qui est aujourd’hui devenue un musée en son honneur – c’est aussi de là que la vue est la plus belle sur la ville), la Casa de Isla Negra (qu’on nous a fortement recommandé s’il ne fallait en faire qu’une, mais elle est malheureusement plus excentrée) et la Chascona.

  • Rendez-vous au marché aux poissons : il a lieu tous les matins sur les quais jusque midi ! En plus d’y admirer les pêcheurs, vous pourrez aussi faire les rencontres des fameux Lions de mer de Valparaiso qui patientent sur le quai afin de se remplir l’estomac, en faisant le plus grand plaisir des touristes.

  • Faire un tour en bateau pour admirer Valparaiso depuis la mer, idéal de nuit pour admirer les lumières.

Vue sur Valparaiso

2. La plage de Pullaulao

Ombre homme au coucher du soleil

Si la côte de Pichilemu et Cahil est déjà bien connue pour son tourisme (on vous suggère entre-autre de faire un arrêt à la punta de lobos), nous avons surtout eu un coup de cœur pour un lieu méconnu un peu plus au sud : Pullaulao.


En plus d’avoir une jolie plage, ce village est surplombé d’avancées rocheuses offrant un panorama magnifique et vous pourrez papoter gentiment avec les pêcheurs qui viennent chaque jour et chaque nuit s’adonner à leur sport favori sur cette très longue plage de sable noir. Par moment, le lieu nous a un peu rappelé la Normandie et ses falaises. Honnêtement si vous êtes en voiture, ne ratez pas ce lieu, il vaut vraiment le détour selon nous.


C’est l’un des plus beaux spots sur lequel nous avons dormi avec notre 4x4.


3. La Parc national Laguna del Laja

Parc national méconnu du Chili, le parque Laguna del Laja est l’un de nos coups de cœurs du pays ! C’est un parc volcanique situé dans la région du Biobio, où vous pourrez aussi bien faire de courtes randonnées que vous balader en voiture. Peu après l’entrée du parc, vous trouverez les premiers miradors et le départ des premiers sentiers de randonnée. Ceux-ci vous mèneront dans un décor surprenant : d’abord face à la roche volcanique, vous apercevrez ensuite des cascades nourrissant une végétation luxuriante. Dans ce parc tout est question de contraste. Lorsque l’on arrive sur le plateau plus haut, à nouveau 2 paysages totalement différents s’offrent à nous : d’un côté on se croit sur la lune avec toute cette roche volcanique et le volcan Antuco qui la surplombe et de l’autre, on fait face à une lagune au bleu profond. On peut aussi apercevoir le Cerro condor et les neiges éternelles qui recouvre certains sommets même en plein été !


Nous avons décidé de passer la nuit ici, au bord de l’eau (faites attention, ne sortez pas de la route si vous n’avez pas de 4x4) et de profiter de ce lieu incroyable, où nous sommes seuls.

Nissan Pathfinder à Laguna del laja au Chili

4. Randonner à la Sierra Nevada du parc conguillio

Couple devant le volcan Llaima

Encore un parc national qu’il ne faut surtout pas louper. Bien plus connu que Laguna del Laja, il est d’ailleurs pris d’assaut par les Chiliens pendant le weekend. Cependant, ils ne sont malgré tout pas très randonneurs...

Le parc propose plusieurs randonnées, mais surtout plusieurs ambiances et c’est pour cela que c’est un immanquable selon nous ! D’un côté vous traverserez une zone volcanique où les coulées de lave sont très impressionnantes. Surplombée par le volcan Llaima, le 2ème plus actif du Chili, la plaine de lave qui s’étend dans la partie sud du parc vous fera quitter la terre, direction une planète désertique. Ensuite, en arrivant à la Laguna Verde, vous serez impressionné par les montagnes et les prairies vertes, ainsi que par les centaines de tronc d’arbres émergeant de cette lagune à l’eau d’un bleu émeraude.


Homme face à Laguna Verde parc Conguillio

N'hésitez donc pas à arriver la veille au soir dans le parc (il parait même qu’il est alors parfois possible d’entrer dans payer les 13€ de droit d’entrée du parc) et à dormir dans l’un des campings ou sur l’un des lieux autorisés. Attention cependant, il y a de nombreuses zones qui sont « zones de récupérations », n’oubliez donc pas de protéger la nature également en évitant de camper dans les zones interdites…


La randonnée à la Sierra Nevada vaut clairement le détour selon nous et n’est pas très compliquée. Pour atteindre le sommet de la randonnée, il faudra monter 600m de dénivelé sur 6,5km. Globalement ça monte progressivement tout le long, au milieu d’une forêt d’Araucanias, ces arbres si typiques de la région (vous pouvez les apercevoir sur ces photos). A l’arrivée au mirador, vous aurez une vue magnifique sur le lac Conguillio et sur le Volcan Llaima.

Mirador de la Sierra Nevada à Conguillio au Chili

5. L’Ascension du Volcan Villarrica

Probablement l’une des visites les plus connues du Chili, le volcan Villarrica n’a plus besoin de faire sa renommée. Nous étions peu convaincus au départ sur la nécessité de faire son ascension (oui, nous en avions déjà vu d’autres des volcans). Cependant, nous avons vite changé d’avis une fois le début de l’ascension commencée. Ici on ne grimpe pas seulement un volcan, on grimpe aussi sur son glacier, piolet à la main et crampons aux pieds. De plus, les vues du début à la fin de l’ascension son spectaculaire et quand vous arriverez au sommet, en plus d’avoir une vue imprenable sur le volcan Lanin qui lui fait face, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir la lave incandescente au fond du cratère. Bref, si vous n’êtes pas encore tout à fait convaincus, on vous a rédigé un article complet sur cette ascension (photos à l’appui) avec toutes les informations pratiques : vous pourrez le trouver ici.

Femme sur le glacier du volcan Villarrica au Chili

6. Découvrir le Volcan Osorno et le parc Vicente Perez Rosales

Le Parc Vicente Perez Rosales est surtout connu pour les fameuses chutes de Petrohue. En effet elles sont splendides mais elles sont malheureusement prises d’assaut par les touristes chiliens, ce qui retire un peu de charme à cette découverte. On vous suggère donc d’y aller très tôt le matin, car les Chiliens ne sont pas du matin. De notre côté, nous avons préféré découvrir une autre partie du parc, que nous avons vraiment adoré : le volcan Osorno ! Pour vous y aventurer vous avez plusieurs choix : soit vous partez depuis la plage de Petrohue en empruntant le sentier du Paso Desolacion (qui porte bien son nom car il est très fort exposé aux éléments), soit vous faites comme nous et vous roulez jusqu’à la station de ski du volcan, puis vous continuer votre découverte à pied en vous baladant sur les pistes. Le cratère Rojo et le mirador sur le glacier en valent vraiment la peine, on a vraiment adoré ce moment !

Femme marchant sur le cratère Rojo du volcan Osorno

7. Faire du kayak et voir les manchots à Punihuil

On ne présente plus l’île de Chiloe qui attire de nombreux touristes chiliens et internationaux en été. Si on reconnait qu’on n’a pas complètement eu le coup de cœur pour l’île qui a des petits airs de Bretagne, on a par contre eu la chance de profiter d’un lever de soleil incroyable sur la plage de Punihuil en compagnie de la colonie de manchots de Magellan et de Humboldt qui y habitent. Un moment suspendu hors du temps qu’on ne peut que vous conseiller de vivre.

Kayak au lever du soleil à Punihuil

Pour voir les manchots de Magellan à Punihuil, pas besoin de passer par une agence ou par un tour en bateau : rendez-vous sur la plage la veille et allez à la rencontre de Choto. Choto est un pêcheur vivant là et propriétaire de 3 kayaks (pas plus) ! Pour 7€ par personne, il vous louera ses kayaks ainsi que les combinaisons de plongée pour le froid et tout le matériel pour aller voir les manchots. Il vous fera partir vers 7h30, au moment du lever du soleil et vous aurez jusqu’à son retour de la pêche, vers 9h30 pour faire la rencontre des manchots et admirer les jolies couleurs de l’aube sur la plage.


Le vrai plus de cette expérience : vous serez littéralement seul car les bateaux de touristes ne partent qu’à partir de 10h. Bref, ce fut l’un de nos plus beaux moments au Chili.

Sunrise sur la plage de Punihuil au Chili

8. Parcourir la Carretera Austral

Couple courant sur la Carretera Austral au Chili

La Ruta 7, cette fameuse route de 1200 km construite par Pinochet pour permettre aux régions isolées de Patagonie d’être au contact avec le reste du pays, sans devoir passer par l’Argentine, est pour nous l’incontournable le plus impressionnant de cet article ! Il y a tellement de choses incroyables à voir et à faire sur la Carretera austral qu’on y consacrera un article complet d’ici peu, mais en attendant on vous partage déjà quelques lieux à découvrir.

  • Randonner dans le parc national Pumalin : il y a de multiples entrées, plusieurs secteurs et de nombreuses randonnées à y faire, vous n’aurez que l’embarras du choix. Et le gros point positif : l’entrée y est gratuite (c’est assez rare au Chili que pour être souligné) !

  • Découvrir le parc national Cerro Castillo. Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous : la randonnée de 3 jours qu’on nomme Las Horquetas ou l’ascension en une journée jusqu’à la laguna Cerro Castillo. Nous avons opté pour cette deuxième option et nous n’avons vraiment pas été déçus ! Si l’entrée coûte tout de même 18 000 CLP/p (ouille), la randonnée est splendide du début à la fin et l’arrivée face au Cerro Castillo et à sa lagune d’un bleu profond nous a ébahi. Cependant, la randonnée n’est pas facile (6,5km d’ascension pour 1100m de dénivelé), surtout quand vous la faite en ayant fait la fête la veille et en n’ayant dormi que 4h30, oups.

Homme avec Vue sur la vallée depuis le Cerro Castillo
  • Marcher sur le glacier Exploradores à côté de Puerto Rio Tranquillo. Nous n’avons pas fait cette expédition et nous le regrettons vraiment. En dehors de l’expérience unique que cela vous procure, c’est l’un des endroits les moins chers pour le faire (environ 90€/p contre plus de 150€/p en Argentine pour marcher sur les glaciers) et les retours que nous en avons eu de nos amis étaient tous vraiment élogieux. Bref, il n’en faudra pas plus pour vous convaincre.

  • Rencontrer la faune du parc national Patagonia : guanacos, flamants rose, condors vous serez sans aucune doute conquis !

Guanacos regardant 4x4 au Chili
  • Découvrir le village sur pilotis de Caleta Tortel. Isolé au bout d’une petite route partant de la Ruta 7, le village de Caleta Tortel est super authentique, et les panoramas sur la baie et les fjords y sont vraiment incroyables. C’est aussi le lieu de départ du Ferry pour traverser les fjords et rejoindre la pointe sud du Chili, à Puerto Natales. Bref, n’oubliez pas de faire le détour par ce village authentique où vous ne pourrez qu’être dépaysé !

Village de Caleta Tortel au Chili

9. Le parc national Torres del Paine

S’il y a bien un endroit qu’il n’est pas tellement nécessaire de présenter dans le sud du Chili, c’est le parc national Torres del Paine. Mondialement connu pour ses paysages et ses fameuses Torres, ce parc offre des possibilités de randonnées incroyables, dont le fameux trek W. On vous a d’ailleurs rédigé un article complet là-dessus avec toutes les informations pratiques, vous pourrez le trouver ici.


Ce qu’on a particulièrement aimé en randonnant à Torres del Paine, c’est que peu importe où porte votre regard, vous en prenez plein les yeux à tout moment, c’est un sentiment assez unique. Si le lieu est si connu et si touristique, c’est qu’il y a une raison.

Femme devant les Torres del Paine nuageuses
Couple au mirador britannico en automne Torres del Paine

En dehors du trek W, il y aussi la faune du parc à découvrir, et si vous le souhaitez, il existe des expéditions pour aller voir les pumas, ou d’autres animaux emblématiques du parc (huemules, condors, …).


Le défaut du parc cependant : le monopole sur les campings et la privatisation d’une grande partie du parc, vous obligeant à débourser pas mal d’argent pour profiter de la nature environnante. Si vous ne souhaitez pas payer autant et toutefois profiter de paysages tout aussi splendide, on vous suggère plutôt de vous rendre à El Chalten, en Argentine où vous trouverez des treks incroyables également, et sans débourser un sou !


Comme vous pouvez le voir, on ne vous cite que quelques lieux au sein d’une région pourtant immense. La raison est simple : le Chili et la Patagonie chilienne sont des régions incroyables et pratiquement tous les lieux valent le détour ! On vous a donc fait une sélection des lieux qui selon nous vous donneront le meilleur aperçu du Chili, avec les plus belles choses à voir et qui sont surtout parmi nos meilleurs souvenirs durant nos 3 mois là-bas ! On attend vos suggestions pour peut-être compléter cet article, car même en 3 mois, on n’a pas eu le temps de tout faire.

Epingle ces photos sur pinterest pour retrouver cet article plus tard !

En cliquant sur ces photos, tu peux les épingler directement sur ton pinterest pour les retrouver plus tard !




0 commentaire