• Clémence

Un week-end en Moselle Allemande : découvrir Coblence et ses alentours

Après notre escapade à Trêves et sur les bords de la Sarre, il nous tardait de découvrir plus en profondeur la Rhénanie-Palatinat, cette région d’Allemagne traversée par la Moselle. En effet, la vallée de la Moselle (ou Moseltal) s’étend de Trêves à Coblence et nous avions donc déjà eu un petit aperçu de celle-ci en visitant Trêves et ses alentours. Cependant, nous avions surtout hâte de découvrir les rives de la Moselle puisque celle-ci est très connue pour ses multiples châteaux et ses vins, ce n’est pas pour rien qu’on la surnomme « L’Allemagne Romantique ».


C’est article est donc une occasion pour nous de revenir sur notre séjour le long de la Moselle : une escapade entre vignes, villages authentiques et châteaux de contes de fées. Nous vous y partageons toutes les informations pratiques pour visiter la Moselle allemande mais aussi pour découvrir la ville de Koblenz, de Cochem et les différentes attractions de la région.


 
Visiter la vallée de la Moselle : informations pratiques Découvrir Coblence : de la Moselle au Rhin Que faire autour de Coblence ? Notre avis et nos ratés en Moselle Allemande
 

Visiter la vallée de la Moselle : informations pratiques

Quand partir en Moselle Allemande ?

Si la plupart des gens vous répondront à cette question en disant : en été bien sûr, nous ne sommes pas 100% d’accord avec cette réponse. Certes, l’été doit y être magnifique, avec des vignes pleines de raisins, le soleil qui se reflète sur la rivière et des vues dégagées mais pourtant, mon cœur penche plutôt vers l’automne, voir même vers l’hiver.


Nous avons eu la chance de découvrir les bords de la Moselle à la fin du mois de septembre, c’est-à-dire, au début de l’automne. Les arbres et les vignes étaient encore bien verts et feuillus et la météo relativement clémente (bien que peu ensoleillée). Cependant, nous pouvions commencer à apercevoir les couleurs d’automne et je dois dire que j’ai alors regretté que nous soyons si tôt dans la saison. J’aurais aimé admirer les voiles de brume et les couleurs chatoyante si typique des paysages d’automne sur les flancs de la rivière ainsi que leur reflet sur son étendue calme. Il me semble également que la région doit être incroyable en hiver, avec le givre et les sapins enneigés (sans parler des marchés de Noël traditionnels de la région).


Bref vous l’aurez compris : il n’y a pas de mauvaise saison selon moi pour découvrir la vallée de la Moselle.


Comment visiter la Vallée de la Moselle ?

La Moselle offre une grande variété de possibilité pour la découvrir, mais reconnaissons que pour un weekend, certaines sont plus pratiques que d’autres.

  1. Découvrir la Moselle en voiture : C’est l’option que nous avons choisie : par facilité mais aussi par manque de temps. Depuis Bruxelles, nous pouvions atteindre Coblence en 3h de voiture, ce qui nous donnait une grande liberté, et nous permettait de flâner de château en village, en nous arrêtant au gré de nos envies.

  2. Engloutir les kilomètres à vélo sur les bords de Moselle : L’Allemagne en général est connue pour ses pistes cyclables et nous vous confirmons cela : les pistes cyclables sont tout à fait adaptées le long de la Moselle pour que vous puissiez découvrir la région sur vos 2 roues et ainsi profiter de la vue et de la nature.

  3. Une croisière sur la Moselle : Il y a différentes options de croisières sur la Moselle avec différents points de départ puisque celle-ci coule depuis la France jusqu’à Coblence. Vous avez donc l’opportunité de naviguer plusieurs jours sur ce cours d’eau si le cœur vous en dit. Cependant, si vous souhaitez simplement naviguer quelques heures et profiter du panorama, il y a également différentes liaisons entre les villages avec des départs réguliers.


Où dormir dans la vallée de la Moselle ?

Si vous préférez loger dans une ville, plus facilement accessible et peut-être plus vivante le soir, n’hésitez pas à choisir l’un des nombreux hébergements de Coblence. Mais si vous êtes comme nous et que vous aimez le charme des petits villages et souhaitez dormir au bord de l’eau, nous vous suggérons de vous établir dans le petit village d’Alken par exemple, au Moselhotelburg café. Un hôtel typique, avec un bel accueil, un petit déjeuner copieux et surtout dans un village très mignon.


Découvrir Coblence : de la Moselle au Rhin

Située à la confluence de la Moselle et du Rhin, Coblence (qui signifie confluence en latin) à le charme tranquille des villes allemandes et se démarque par son enchevêtrement d’anciens et de nouveaux bâtiments puisque la ville fut largement détruite durant la seconde guerre mondiale. Cependant, celle-ci fut soigneusement restaurée, ce qui nous permet encore aujourd’hui de nous perdre dans le dédale des minuscules ruelles et de profiter du romantisme des maisons à colombage et des édifices historiques.


La vieille-ville de Coblence :

Jesuitenplatz

Jesuitenplatz est sans aucune doute l’une des places que nous avons préférée à Coblence. La statue centrale, l’architecture des différents bâtiments encadrant la place ainsi que leurs arches et le sol pavé font de cette petite place un coin où l’on s’arrête volontiers pour boire un verre et profiter de l’ambiance. Lors de notre passage, la ville accueillait également un festival, donnant une atmosphère encore plus festive à l’ensemble et attirant beaucoup de touristes (mais nous empêchant de prendre tous les clichés architecturaux qu’on aurait souhaité, oups).



La fontaine du Schängel

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la fontaine du Schängel se trouve dans la cour de l’hôtel de ville et attire de nombreux touristes. En effet, petits et grands s’agglutinent et patientent en attendant que ce petit garçon crache de l’eau sur les badauds.


D’ailleurs, si le terme de Schängel était initialement péjoratif (il dérive du prénom Jean, difficilement prononçable par les Allemands et était utilisé pour désigner un batard), il désigne aujourd’hui n’importe quelle personne originaire de la ville de Coblence.


Rathaus Koblenz

L’hôtel de ville de Coblence se trouve dans un magnifique bâtiment juste à côté de la fameuse fontaine du Schängel. C’est un ancien collège jésuite du XVIIème siècle, embelli par de jolis bacs à fleurs et qui a survécu aux dommages des 2 guerres mondiales.


Le Vier Türme

Le vier Türme est un groupe de 4 maisons à colombage historiques, formant un carrefour dans l’une des rues piétonnes de la ville. C’est aussi un lieu très connu pour la fameuse photo prise de haut en bas des Vier türme (qu’on n’a pas faite parce qu’on a oublié, oups) mais que vous pouvez voir fréquemment sur les réseaux sociaux quand on parle de la ville de Coblence.


Les églises de Coblence

Le centre-ville de Coblence, bien que très petit abrite pas moins de 4 grands édifices catholiques, tous remarquables.

  • L’église Notre-Dame (Liebfrauenkirche) : érigée sur le point le plus haut de la ville, les premières origines du bâtiment datent du 5ème siècle. Son aspect actuel date de sa reconstruction entre le XIème et XIIIème siècles et étonne par ses 2 tours surmontées de coupoles aux courbes typiquement allemandes.

  • L’église Saint-Florin (Florinskirche) : construite autour de 1100, elle a été détruite durant la seconde guerre mondiale mais fut ensuite reconstruite dans les années 50.

  • La basilique Saint-Castor : historiquement, elle est la plus ancienne église de Coblence puisque le premier bâtiment de la basilique fut érigé au IXème siècle à la demande de l’archevêque de Trêves. On apprécie particulièrement de se balader dans les jardins et d’y profiter du calme en profitant d’une pause méritée sur un banc.

  • L’église des Jésuites : elle se situe sur la place du même nom, accolée à l’ancien collège devenu hôtel de ville.


Le Deutsches Eck

Littéralement le « Coin Allemand », c’est le promontoire artificiel qui se trouve au confluent de la Moselle et du Rhin. On y trouve entre-autre une statue de Guillaume Ier, premier empereur allemand, qui fut érigée en 1897. Ce monument est le « Kaiser Wilhelm monument ». Cependant le monument actuel est une réplique de la statue d’origine, celle-ci ayant été détruite durant la seconde guerre mondiale.


Forteresse d'Ehrenbreitstein

La forteresse d’Ehrenbreistein est l’une des plus grandes d’Europe. Elle surplombe le Rhin sur la rive qui fait face à la vieille ville de Coblence. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2002, les fortifications actuelles datent du 19ème siècle. Pour y accéder, vous pouvez y monter en voiture ou à pied mais elle est aussi accessible en téléphérique depuis le Deutsches Eck sur la rive opposée.



Le Pont de Baudouin

Reliant la vieille-ville de Coblence au district de Lützel, ce pont de pierres fut construit au 14ème siècle. C’est impressionnant de voir ce dont on était capable à l’époque et à quel point ces monuments ont survécu aux aléas du temps qui passe.


Le Château des Princes-électeurs

C’est le premier lieu que nous avons découvert à Coblence, non pas parce que c’était le premier que nous voulions voir, mais simplement car nous avons parqué la voiture juste à côté, oups. Construit à la fin du 18ème siècle, ce palais abrite aujourd’hui divers bureaux fédéraux. On apprécie de se balader entre ses colonnades et dans ses allées propres et nettes.


Que faire autour de Coblence ?

Pour tout vous dire, il y a une multitude de château autour de Coblence et dans la vallée de la Moselle, par conséquent, cela serait difficile d’être exhaustif dans cet article. Nous avons donc décidé de vous cibler certains châteaux, mais n’oubliez pas qu’il y en a bien plus ! Il y a aussi de nombreux jolis villages, n’hésitez pas à aller vous perdre dans l’arrière-pays Allemand, vous ne serez pas déçus !


Le château de Stolzenfels

Surplombant le Rhin à quelques minutes à peine de Coblence, il vous faudra marcher quelques minutes sur une route sinueuse entre les arbres pour parvenir à l’entrée du château de Stolzenfels, en passant an plus devant un autre donjon/château (nommé Schlossklaus) qui parait à l’abandon mais véritablement perdu dans la nature.


Si l’extérieur nous a déjà séduit, il parait que l’intérieur vaut encore davantage la peine. Mais étant plutôt d’humeur à profiter de la nature, nous avons plutôt préféré passer notre temps dans les bois et les sentiers alentours plutôt qu’à l’intérieur du château.


Le château de Kobern-Gondorf (ou Niederburg Kobern)

Si on vous parle des ruines de ce château, c’est parce qu’il surplombe le village de Kobern-Gondorf offrant un panorama magnifique sur la vallée mais surtout parce que c’est dans ce petit village que nous avons découvert une petite pépite : le restaurant Alte Mühle Höreth.


Difficile de décrire ce restaurant tant il est authentique, spécifique et tant il nous a séduit. Etabli dans un vieux moulin du XIème siècle, la famille Höreht tient cet établissement depuis 1982 et y produit également des vins délicieux.


Nous avons mangé dans d’anciennes caves à vins, éclairées aux chandelles, chaque alcôve délimitant une table : ambiance romantique garantie. Cependant, le restaurant possède également une terrasse très mignonne : verte et fleurie mais aussi une salle de restaurant incroyable qu’on vous suggère grandement de visiter. La cuisine y est généreuse, gourmande et très végétale, vous ne serez pas déçus !


N'oubliez pas de réserver votre table, en vous rendant sur le site de Alte Muhle Höreth.


Le Château de Thurant et Alken

Comme Kobern-Gondorf, Alken est l’un des multiples villages de la Moselle surplombé par un château. C’est ici le château de Thurant qui embelli le paysage d’Alken. Si on vous en parle, c’est non seulement parce que nous avons beaucoup apprécié l’ambiance de ce patelin aux vieilles maisons typiques, bordées par la Moselle, mais surtout car le château de Thurant est l’occasion de découvrir la vie de château de l’intérieur. En effet, le château se visite, mais il est également possible d’y loger et ça, si on l’avait su à l’avance on aurait bien tenté l’expérience ! Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur le site du château de Thurant.



Ehrenburg

Le Château d’Ehren se situe légèrement en retrait de la Moselle. Comprenez : vous n’aurez pas de vue sur la rivière. Cependant, nous l’avions repéré car il est connu pour son hôtel à thème et surtout pour son organisation de repas médiévaux. A nouveau, nous aurions bien tenté l’expérience, mais ayant tout planifié à la dernière minute, c’était déjà complet lors de notre passage. On aurait pourtant bien aimé vivre l’expérience médiévale à fond !


Le Château d’Eltz

L’un des châteaux les plus connus de la région, il faut bien reconnaître qu’en arrivant face à ce château médiéval entouré de collines, on se croirait tout droit dans un conte de fée. Pont de pierres, tourelles, colombage, asymétrie, tout y est pour vous plonger dans un monde imaginaire et retomber en enfance.


Pour les informations pratiques : le parking se trouve à distance du château et vous coûtera 4€ (et oui). Vous avez ensuite la possibilité de prendre un shuttle (pour 2€ par trajet) ou d’effectuer une petite marche en pleine forêt (ce qu’on vous suggère car elle est vraiment jolie) pour atteindre le château. Vous pourrez ensuite remonter par la route empruntée par le shuttle afin de rejoindre votre voiture (le trajet dans le sens inverse se fait tout aussi bien évidemment ! )

Si vous souhaitez visiter l’intérieur du château, sachez qu’il est fermé de début novembre à début avril. L’entrée coûte 12€/pers.



Cochem et Rheichsburg

Bingo ! C’est presque par hasard que nous débarquons à Cochem : nous l’avions repéré sur la carte mais en 2 jours, on ne peut pas tout faire et le lieu était déjà relativement éloigné de Coblence. Cependant, après notre visite du château d’Eltz, nous étions affamés. Nous avons donc décidé de faire étape à Cochem avant de reprendre la route pour rejoindre Bruxelles (il était déjà 15h tout de même …). Je pense que ce fut l’une de nos meilleures idées imprévues.


Non seulement la ville de Cochem est tout bonnement magnifique, mais le château perché au milieu des vignes qui la surplombe donne une ambiance très particulière au lieu, surtout par ce temps mitigé.


Nous prenons donc le temps de déambuler dans les ruelles surplombées de maisons à colombage toujours plus nombreuses, de nous rapprocher un petit peu du château, et puis nous nous arrêtons sur Marktplatz et dégustons une flammekuche et un verre de Riesling face aux façades alambiquées de ce village étonnant.


Cette découverte rapide fut un point final génial à ce weekend dépaysant !


Notre avis sur Coblence et les lieux que nous aurions aimé rajouter à cet itinéraire


La ville de Coblence n’a rien d’incroyable en soi, mais on apprécie particulièrement tous ces vieux bâtiments et le point de vue magnifique sur la confluence du Rhin et de la Moselle. Nous vous conseillons cependant la région pour tous ses châteaux magnifiques et les multitudes de randonnées possibles aux alentours. Les amateurs de vins ou de croisière seront ravis également. Culturellement la région est très riche et nous avons encore plein de choses à y découvrir.


On regrette d’ailleurs de n’avoir pas eu le temps de nous rendre au pont suspendu de Gierlay : ouvert en 2015, le pont mesure 360m de long et enjambe la vallée à une centaine de mètre au-dessus du sol. Il y a plusieurs circuits de courtes randonnées qui incluent le pont : n’hésitez pas à y faire halte si cela se met dans votre planning et sur votre itinéraire !


Un autre lieu que nous aurions aimé découvrir est le village de Beilstein : réputé pour être l’un des villages les plus mignons et surtout les plus romantique de la région, on avoue qu’on aurait aimé se perdre dans les ruelles de ce village digne d’un conte de fée !


On espère que cet article vous aura donné envie de découvrir cette région parfois négligée, et de vous plonger au cœur des châteaux allemands de la vallée de la Moselle.

0 commentaire