• Quentin

Electricité dans notre van : Comment sommes-nous devenus autonome ?

Après avoir bien isolé Sven nous nous sommes plongés dans la seconde partie de notre aménagement à savoir l'installation électrique de notre petit fourgon.


L'installation de l'électricité était un vrai challenge pour nous qui n'avions aucune connaissance sur le sujet. Après nous être beaucoup renseignés sur des blogs et sur YouTube, nous nous sommes finalement jetés à l'eau. Au final, après beaucoup de patience nous y sommes arrivés et ce fût même moins compliqué que ce à quoi nous nous attendions.


Nous allons donc essayer de vous détailler étape par étape pourquoi et comment nous avons réussi à devenir autonome en électricité à bord de notre VW T3. N'hésitez pas à nous poser vos questions sur ce que nous avons fait ou à nous laisser un petit conseil, nous restons novices en la matière.


De l’électricité ? Mais pour quoi faire ?!


Évidemment la base de la base c’est de commencer par savoir pourquoi installer de l’électricité dans son van. L’électricité n’est pas nécessaire pour tout le monde et dépendra bien évidemment des besoins et de l’utilisation de son compagnon de route. Pour notre part, le choix d’ajouter une installation électrique ne s’est pas posé longtemps. Vivre plusieurs mois dans son fourgon implique plus de besoins qu'un simple weekend à la campagne. Bien entendu on aurait pu faire sans mais c'est aussi un choix de confort car à côté de notre matériel multimédia classique (téléphones, ordinateurs, ...) nous avons aussi fait le choix d'installer un frigo, une petite pompe à eau pour notre robinet ou encore quelques leds pour nous éclairer.

Électricité et Besoins :


Décidés sur la pertinence d’installer le courant dans notre fourgon, nous avons par la suite concrètement réfléchi à nos besoins. Inutile d’installer une centrale électrique à plusieurs batteries pour charger un téléphone et à l’inverse de se retrouver uniquement avec la batterie moteur pour charger un frigo.


Calculer ses besoins n'a rien de très compliqué. Il suffit de lister ses appareils, de connaître leur consommation et ensuite d’estimer le temps journalier d’utilisation. Quelques multiplications plus tard vous obtiendrez une intensité ou puissance de consommation quotidienne. Pour notre part on tournait sur une consommation à plein régime de 700W par jour en estimant un consommation totale de tout nos appareils. C’est un peu extrême mais cela permet d’être plus prudent et d'éviter de se retrouver trop juste. Pour vous donner une idée, un téléphone consomme environ 10W, un ordinateur 20W et une ampoule led 5W. Vous vous demandez sûrement comment on arrive à 700W par jour ? La réponse est simple : le frigo. Bien que certains frigos à compression permettent de réduire au maximum l’utilisation d’énergie, cela reste une origine importante de consommation.

Pour nous aider dans nos calculs nous avons fait confiance à différents calculateurs disponibles sur des blogs et d'autres sites web, comme par exemple, celui du blog le Monde de Tikal (https://lemondedetikal.com/fr/simulateur-electrique/)


Une fois nos besoins déterminés, nous avons pu passer à l’étape suivante : trouver les bonnes batteries de stockage.


Sources d’électricité et taille des batteries :

Installation électrique van aménagé

Les calculateurs fournissent donc un niveau journalier de consommation. Pour connaître la quantité de stockage nécessaire pour l’installation il suffit de prendre en compte les sources d’électricité et aussi de connaître le nombre d’heures que l’on veut pouvoir tenir sans pouvoir compter sur une recharge. Dans notre cas, comme nous avons installé un panneau solaire et que nous prévoyons de rouler tous les jours, nous avons mis la contrainte d’autonomie à 24h soit une nuit et une journée sans rouler ni soleil. Sur cette base de calcul, nous avons estimé qu’avec 190A nous devions être bon. Attention ce chiffre dépendra du type de batterie choisie. Certaines batteries ne supportent pas les décharges profondes ce qui nécessite de ne pas descendre sous les 70% de leur capacité. C’est le cas des batteries AGM et des batteries plombs. Nous avions dans un premier temps acheté des batteries AGM. Comme nous l'expliqueront par après, nous avons dû les renvoyer et nous avons finalement été orientés vers des batteries plombs à décharge lente, moins chères que les batteries AGM. Nous pouvons donc consommer 30% de nos 190 ampères ce qui, ramené en Watt (notre système est en 12V), nous rapproche de nos 700W quotidiens.


Ensuite, pour charger les batteries dans son fourgon il n’y a pas 1000 possibilités. Deux solutions concrètes nous sont venues en tête lorsque nous avons du trancher :


La première est liée à l’alternateur du moteur de Sven. Les véhicules sont déjà équipés d’une batterie. Lorsque le moteur tourne, l’alternateur permet de recharger la batterie du véhicule pour éviter qu’elle ne se décharge. Cet alternateur peut aussi être utilisé pour charger des batteries auxiliaires. C’est efficace mais cela signifie qu’il faut rouler. Si on ne roule pas, il n’y a pas de recharge. C’était donc un peu limite de considérer uniquement l’alternateur pour nous recharger étant donné que nous ne prévoyons pas de rouler énormément chaque jour.


La seconde solution qui nous est venue en tête est l’installation d’un panneau solaire. C’est la solution actuelle la plus efficace et la plus simple, en plus d'être relativement écolo. Une fois le panneau posé, il ne faut plus s’en soucier et simplement attendre que le soleil pointe le bout de son nez. Alors évidemment en hiver le rendement sera fortement diminué. Mais généralement, il produit quand même de l'énergie tous les jours et, combiné à l'effet de l’alternateur, il se révèle suffisant. On a déjà parlé en long et en large de notre panneau mais pour ceux qui on raté notre article précédent on vous invite à le lire ici (https://www.lacroiseedumonde.com/post/l-installation-de-notre-panneau-solaire?lang=fr).


D'autres solutions moins ordinaires existent aussi mais restent pour l'instant moins pratiques (selon nous) et/ou efficaces comme par exemple les éoliennes portables, ...


Installation de l'électricité dans notre van


Dessiner son plan électrique :

Nb: On n'a finalement pas relié le frigo au tableau électrique car on avait un problème de taille de câble et ce n'était pas nécessaire vu qu'il est à compression.


Nous l’avions lu partout avant de commencer et nous vous le confirmons maintenant que c'est terminé, le schéma électrique est la base de toute installation et est vraiment essentiel. Etant totalement novice dans le domaine, nous ne vous cachons pas que l’étape du schéma nous effrayait pas mal. Au final nous pouvons vous rassurer, c'est plus impressionnant qu’il n’y parait. Chaque schéma est évidemment unique et dépend de chaque installation mais de nombreux exemples sont disponibles sur internet. On vous rajoute ici le notre. La particularité de notre schéma est l’utilisation du Imanager de chez NDS. La gestion des batteries est importante pour éviter de les abîmer trop vite. Ce petit appareil a son petit budget (environ 200€) mais permet de ne pas devoir s’inquiéter de l’état des batteries. Le Imanager déterminera de manière automatique sur quelle batterie puiser l’énergie mais aussi quelle batterie recharger en priorité en fonction de son état.


Comme vous pouvez le voir sur notre shéma électrique, le Imanager part deux fois vers le positif de la batterie moteur. Nous avions une petite crainte quant au chargement des batteries via l'alternateur car nous n'avions pas trouvé de feedback sur le sujet. De plus, le Imanager étant déjà relié à la batterie moteur via un port dédié qui a pour but unique de maintenir une charge suffisante de la batterie du véhicule, nous avions peur de tout faire sauter en reliant la batterie moteur au Imanager une seconde fois via le port 4 (le même que celui ou arrive l'électricité du panneau solaire). Finalement tout fonctionne parfaitement et le Imanager gère la charge des batteries via l'alternateur comme on l'espérait.




Acheter son matériel électrique


Sur base de notre schéma, nous avons créé la liste du matériel dont nous avions besoin :


Lors de nos achats nous nous sommes rendus compte que les magasins de bricolage classique étaient assez limités dans les choix de matériel électrique. Nous avons donc effectué la majorité de nos achats sur Amazon, car nous ne trouvions pas ce dont nous avions besoin près de chez nous.


Par rapport aux batteries, nous avions aussi décidé dans un premier temps de les acheter sur Amazon (elles y étaient nettement moins chères). Finalement une fois reçues nous nous sommes rendus compte qu'elles étaient déjà fortement abimées, nous les avons donc renvoyées et nous nous sommes fait remboursés. Nous avons finalement trouvé un petit magasin de batteries à Bruxelles https://www.batteryworld.store/ où nous avons été bien conseillés. Les batteries devant être entretenues régulièrement pour ne pas s'abimer, nous vous déconseillons d'acheter vos batteries en ligne car on ne sait jamais combien de temps elles ont été stockées dans l'un ou l'autre entrepôt, sans jamais être rechargées. Comme quoi, on apprend de ses erreurs ...

Au sujet du type de batterie, nous avions initialement commandé des batteries AGM (Varta LA95). Après notre visite chez batteryworld, nous nous sommes dirigés vers le choix de batteries plombs Varta à décharge lente (Varta LDF90). Elles ont l'avantage d'être moins chères et ont des performances équivalentes aux batteries AGM initialement ciblées même si leur durée de vie est plus courte.


Installation de notre électricité


Une fois tout le matériel reçu, nous nous sommes donc attelés au montage. Rien de très spécial à signaler de ce côté là. Il faut juste être bien méthodique et suivre le plan électrique. Un petit conseil que nous pouvons vous donner est de bien charger vos batteries avant de les relier au panneau solaire sinon le régulateur de charge ne sait pas faire la balance. C'est comme cela qu'on a remarqué que nos batteries Amazon étaient plates ...


Une fois les branchements entre les batteries, le panneau solaire et le Imanager réalisés, nous nous sommes lancés dans le branchement de notre panneau électrique et des appareils qui y sont reliés. La première étape a donc été de tirer un câble depuis le Imanager vers le panneau électrique qui est situé sur la paroi derrière le siège passager. Nous avons décidé de faire passer le câble par l'arrière du meuble cuisine ce qui a eu comme inconvénient d'allonger la longueur de câble et donc son diamètre mais qui à l'avantage d'être beaucoup plus esthétique car le câble sera caché. (Nous souhaitons avoir un accès facile aux cables électriques, et ne pas devoir démonter tout le sol/mur en cas de besoin).


Le panneau électrique est un panneau basique constitué de 5 interrupteurs ainsi que de 2 prises USB et une prise de type allume cigare https://www.amazon.fr/Kohree-Interrupteur-Commande-V%C3%A9hicules-Camping-car/dp/B07X41BRZ8/. Ce panneau nous permet de contrôler :

Les prises USB seront utilisées pour charger nos appareils.



La glacière à compression (Alpicool K25 : https://www.amazon.fr/gp/product/B08HMLNN91/) est quant à elle directement branchée sur le Imanager pour ne pas rajouter des câbles inutilement long étant donné qu'il est déjà situé à côté des batteries.

Le budget de notre installation électrique et des equipements


Nous allons séparer le budget en deux parties. Une première partie se concentre sur l'installation électrique à proprement parlé : stockage, source, ... Ensuite une seconde partie qui reprend nos appareils électriques.


Le budget de l'installation électrique de notre van


Notre installation électrique nous aura couté au total approximativement 1350€. C'est clairement l'un des postes les plus importants de notre aménagement. Evidemment ce budget est directement lié à nos besoins et à la puissance de notre installation. Le choix des fournisseurs à aussi sûrement joué dans le prix notamment en commandant sur myshop-solaire (https://www.myshop-solaire.com/) qui est plus cher mais qui nous a rassuré notamment avec un service après vente impeccable.


Voici la liste non exhaustive du cout de nos achats :


  • Panneau Solaire 305W + Régulateur Victron Energy : 600€

  • Convertisseur 12V - 220V Victron Energy 200W : 100€

  • Batterie Varta LDF90 : 130€ x 2 = 260€

  • Imanager NDS : 240€

  • Cosses, Cables, Fusibles, ... : 150€

Le budget de nos équipements électrique


Le budget total de nos équipements électriques est de plus ou moins 300€ . Voici la liste des appareils achetés et leur cout associé :


  • Tableau électrique : 25€

  • Frigo : 238€

  • Leds : 20€

  • Pompe à eau : 25€

Conclusion sur notre installation électrique

VW T3 aménagé et installation électrique

Le budget de notre installation électrique avec les équipements aura donc été important puisqu'il atteint pratiquement 1650€ (1350 + 300). Ce prix a bien sur été conditionné par nos choix et surtout nos besoins. Grâce à notre installation, nous devrions atteindre une autonomie totale en énergie électrique et pouvoir alimenter tous nos appareils en suffisance.


Au niveau de l'installation nous sommes assez fiers de nous étant donné que nous n'avions aucune connaissance en électricité. Finalement avec nos recherches et un bon schéma électrique, nous nous en sommes sortis relativement facilement, même si notre installation n'est probablement pas aussi "parfaite" qu'aurait pu le faire un professionnel. A part quelques cosses parfois mal serrées et surtout nos batteries un peu plates, nous n'avons pas eu de problèmes majeurs.


Nous espérons que cela vous aura aidé, et n'hésitez pas à nous laisser un petit message/conseil, comme d'habitude nous sommes à l'écoute !


Voici le lien de notre vidéo explicative que nous avons publiée sur notre chaine Youtube.


A très bientôt,


Clem & Quent




0 commentaire