• Clémence

Road Trip dans le désert en Europe : Les Bardenas Reales, réserve naturelle Espagnole

Peu connue et pourtant tellement incroyable, la réserve naturelle des Bardenas Reales offre la possibilité de découvrir un désert, et ce au milieu de l’Europe, à seulement 2h de la frontière française ! Attirés par ce lieu atypique, nous avons décidé de commencer notre escapade espagnole par ce lieu et c’est donc naturellement que nous l’avons ajouté à notre itinéraire de Road trip dans le nord de l’Espagne. Certains vous diront que cela ressemble à l’ouest américain, d’autre encore au décor des far-west spaghettis, mais nous, on vous dira que cela ne ressemble à nulle part ailleurs.


Pour retrouver toutes nos aventures dans le nord de l’Espagne c’est par ici.


Et pour découvrir tous nos road trip en van : c’est par ici.

 
1 - Informations pratiques pour découvrir les Bardenas Reales 2 - Les Bardenas Reales : késako ? 3 - Notre avis sur les Bardenas Reales
 

Informations pratiques pour découvrir les Bardenas Reales :


Comment accéder aux Bardenas ?

Selon vos envies et les zones que vous souhaitez visiter, il y a différents accès possibles à la réserve naturelle :

  • Via Tuleda pour accéder à la Plana Negra

  • Via Arguedas pour accéder à la Blanca Baja ou à El Plano

  • Via Carcastillo pour emprunter El Paso et traverser la Blanca Alta

Pour plus d’informations, consultez les deux sites de référence de la réserve : - https://bardenasreales.es - www.bardenas-reales.net

Où dormir à proximité ?

Il n’est pas possible de dormir au sein de la réserve, il faut donc prévoir de s’héberger aux alentours.

  • Nos spots en van : (disponibles sur notre Mapstr) - Lieu off road en pleine nature au bord de la réserve naturelle - Sur la route entre Les Bardenas Reales et San Sebastian : Sanctuaire San Miguel D’Aralar : une vue imprenable et des paysages innoubliables.

  • Hôtels : Pour découvrir le désert, on vous conseille de trouver un logement à Arguedas ou à Tuleda. Cette dernière étant une plus grande ville, vous y trouverez plus facilement des logements à des prix abordables selon nous.

Quand visiter les Bardenas Reales ?

  • Cette réserve naturelle se visite toute l’année. Cependant, la Blanca Alta est fermée lors de la nidification des oiseaux, généralement de mars à octobre. Si vous souhaitez vous y aventurez, n’oubliez pas de prendre cela en compte !

  • Heures d’ouverture de la réserve : de 8h du matin à 1h avant le coucher du soleil.

  • Durée de visite : 1 jour ou plus, à vous de décider. Les possibilités de randonnées sont tellement vastes qu’il faudrait bien plus d’une semaine pour explorer tous les recoins de cette merveille naturelle ! Si vous disposez de peu de temps, la boucle autour de la zone militaire (à travers le désert de la Blanca Baja) s’effectue en quelques heures à peine en voiture.


Une réserve naturelle divisée en 3 parties :


La Blanca

VW T3 dans les Bardenas Reales

La partie dite « Blanca », elle-même divisée en 2 parties, est la partie la plus connue, car c’est ici que vous pourrez découvrir ce fameux désert dont nous vous parlons depuis le début de cet article. Composée de 2 zones, la blanca baja et la blanca alta, vous pouvez découvrir le désert en voiture, en VTT ou même à pied. Cependant, il fait souvent très chaud dans la zone, ne négligez donc pas ce facteur. La Blanca Alta, peut-être un peu moins connue, vaut très certainement la peine, mais est fermée une bonne partie de l’année (mars à octobre le plus souvent, bien se renseigner au préalable) car elle est le lieu de nidification de nombreux oiseaux, dont les fameux vautours de la région ! Nous n’avons donc pas pu la découvrir lors de notre passage (début juillet 2021). La Blanca Baja quant à elle est LA ZONE réputée du désert : une belle boucle de piste entoure la fameuse base militaire, et vous fait découvrir des paysages désertiques variés.


C’est d’ailleurs là que vous pourrez découvrir la fameuse Castildetierra ou « cheminée de fée » souvent utilisée pour représenter ce fameux désert. Nous avons d’ailleurs particulièrement adoré nous balader dans le canyon bordant la cheminée, on s’y sent tout petits et surtout seuls au monde !

Castildetierra dans les Bardenas Reales

Un peu plus loin, n’hésitez pas à continuer votre balade via le cabezo de las Cortinillas qui offre une superbe vue à 360° sur la zone. On aperçoit d'ailleurs les nombreuses cabanes abandonnées de la réserve naturelle.


Si vous souhaitez marcher un petit peu, la randonnée la plus réputée est celle dite de « la Piskerra » mais malheureusement, elle est interdite durant la période de nidification des vautours, à nouveau, il faut bien se renseigner auprès de l’office du tourisme au préalable, nous avons donc dû faire l’impasse sur celle-ci. Cependant, cela ne nous a pas empêché de nous arrêter sur la route autour du polygone de tir (entourant la base militaire et traversant la Blanca baja), afin de partir nous balader dans les formations rocheuses, notamment à proximité d’El Rallon. Ce plateau culminant à 500m d’altitude, offre un paysage lunaire et à la blancheur du désert, succède cet ocre particulier, offrant une nouvelle facette à ce désert pourtant déjà impressionnant. Notez qu’il est possible de monter jusqu’au sommet d’El Rallon à partir de la zone « parking » au pied de la Piskerra.


Homme et VW T3 dans le désert


El Plano


« El plano », située plus dans les hauteurs, est un grand plateau alluvial situé tout au nord de la réserve naturelle. On peut notamment y retrouver le barrage de El Ferial et son immense lac turquoise situé en altitude, qui donne un aspect tout à fait particulier au lieu. Plutôt de vocation agricole, cette zone offre un paysage incroyable, où la verdure est reine. De nouveau, les possibilités de balades sont multiples, tout dépend du temps que vous avez à y consacrer. Nous avons choisi de parcourir les rives du lac de barrages durant 45 minutes avant de rejoindre notre bon vieux Sven et de nous remettre en route.

Lac de Barrage d'El Ferial

Plana de la Negra

Elle-même accueillant également 2 zones distinctes, la Bardena Negra se distingue par ses grandes plaines, mais également par ses forêts de pins d’Alep et de chênes. Très boisée et verte, cette zone est composée de plaine et de ruisseaux, permettant à ces forêts de prospérer. Un peu plus reculée, elle offre l’opportunité de balade à cheval ou autre, mais nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion de nous y aventurer.


Les Bardenas Reales : notre avis


Improbable, coup de cœur, inoubliable ou encore incontournable, je pense que les qualificatifs nous manquent pour décrire cet endroit. Si nous avions connu l’existence de ce lieu auparavant, je ne doute pas que cela fait longtemps que nous aurions pris le temps d’aller le découvrir. Nous repartons avec un petit goût de trop peu bien évidemment : en une (très grosse) journée, nous n’avions pas le temps de découvrir toute la réserve naturelle, et la météo très aride, nous a poussé à limiter nos randonnées dans le désert. Nous n’avons donc découvert que 2 zones : la Blanca Baja (expédition à pied dans les canyons et dans les alentours de la route du polygone de tir) ainsi que El Plano où nous avons décidé de nous balader autour du lac de barrage. Rien que pour celui-ci, cela valait le détour ! Nous avons découvert un tout autre paysage, et le bleu de l’eau était impressionnant. A noter qu’une ambiance assez particulière régnait ici : comme un petit vent d’abandon et de fin du monde …


Bref les Bardenas ressemblent à beaucoup de lieus et en même temps à aucun autre tellement c’est un condensé de paysages. C’est LE LIEU à ne pas manquer dans le nord de l’Espagne, peu importe que vous aimiez vous balader ou non car la découverte peut autant se faire en voiture qu’à pied ou à vélo.


A très vite !


Couple en VW T3 dans le désert

0 commentaire