• Quentin

Comment acheter une voiture au Chili en tant que touriste ?

Nous avons acheté en février 2022 un véhicule pour pouvoir découvrir le Chili et par la suite l’Amérique du Sud le plus librement possible. Acheter une voiture loin de chez soi peut être un peu effrayant à la vue des démarches administratives et de la barrière de la langue et c’est pourquoi nous avons décidé d’écrire cet article. Nous étions surement comme vous à l’époque avant d’acheter notre propre voiture à nous poser 1000 questions. Nous avons donc décidé de faire un récapitulatif du processus d’achat d’une voiture au Chili, des documents nécessaires, de la procédure à suivre, … Nous parlerons aussi du budget et de notre expérience personnelle. Sans vouloir en dire trop dans cette introduction, on peut d’ores et déjà vous dire que la procédure n’est pas si compliquée et qu’acheter une voiture ou un van au Chili est à la portée de tous (même si vous ne parlez pas espagnol) !

Pourquoi acheter une voiture au Chili ?

Le Chili est l’un des pays d’Amérique du Sud où il est le plus facile d’acheter un véhicule en tant qu’étranger. On parle bien dans cet article de véhicule chilien et non de véhicule étranger ! Le Chili est un pays efficace au niveau de l’administration et la procédure d’achat est clair et précise. Contrairement à son voisin l’Argentine, les conditions de propriété d’un véhicule en tant qu’étranger au Chili ne sont pas très exigeantes et vous n’aurez donc aucun problème à quitter le pays pour découvrir d’autres pays.


De plus le Chili est l’un des pays où le marché de la voiture d’occasion est le plus grand et vous aurez donc un plus grand choix que dans d’autres pays. Veuillez cependant noter que depuis la crise du coronavirus, le marché automobile a été fortement perturbé par le peu d’importation de voitures neuves. La conséquence est que le marché secondaire a été plus sollicité et que donc le prix des voitures à fortement augmenté (on y reviendra dans le paragraphe consacré au budget).


Voilà donc pour la situation générale et il est donc maintenant temps de se lancer dans les différentes étapes pour acheter un véhicule au Chili en tant que touriste !

Etape 1 : Obtenir son RUT temporaire

Première étape pour acheter une voiture au Chili, il va falloir que vous obteniez votre RUT (temporaire). Le RUT est le numéro d’identification chilien. Tous chilien en possède un et il est obligatoire pour acheter une voiture chilienne. Pour l’obtenir vous allez devoir trouver un Chilien qui est prêt à vous parrainer car vous aurez besoin en plus d’une adresse chilienne. Evidemment tous le monde n’a pas un ami Chilien prêt à vous parrainer (nous y compris) et certaines sociétés proposent ce service pour environs 70.000 pesos (nous abordons plus bas le sujet des sociétés qui aident les touristes à acheter une voiture). Pour la procédure à proprement parlé, il suffit de vous rendre chez un notaire (rien avoir avec le notaire de chez nous, ici c’est plus un centre administratif) avec votre parrain. Quelques signatures et environs 15.000 pesos plus tard, les documents seront en ordre et vous recevrez votre RUT dans les 24h à 48h ouvrable. C’est donc très facile et rapide à obtenir !


Etape 2 : Chercher une voiture

Il existe différentes options pour trouver une voiture au Chili et comme chez nous la grande partie va se passer sur internet. Commencer tout d’abord par épier la marketplace de Facebook qui regorge d’annonces de particulier.


Ensuite, n’hésitez pas non plus à vous rendre sur les sites de ventes de voitures chiliens dont voici une liste non exhaustive :

- Autos Online : www.autosonline.cl

- Chile Autos : www.chileautos.cl

- Yapo : www.yapo.cl


Petit conseil si vous achetez dans la région de Santiago : privilégiez les quartiers de Providencia, Las Condes, …


De plus, ne sous-estimez pas la puissance des groupes Facebook (Les Français au Chili, Panamerican Travelers Association, Overlander Chile Buy and Sell Cars, …). De nombreux voyageurs revendent leur voiture après le séjour. L’avantage c’est que souvent elles sont déjà équipées pour l’aventure.


Enfin, baladez vous dans la ville à la recherche de concessionnaires. Beaucoup de garages et petits concessionnaires vendent des voitures d’occasion.

Etape 3 : La procédure d’achat d’une voiture au Chili

Une fois que vous avez trouvez la perle rare, rencontrez le vendeur, analysez la voiture (ou faites-la analyser par un garage) et négociez le prix (surtout depuis l’explosion des prix dont nous avons parlé ci-dessus).


Une fois que les deux parties ont un accord, vous allez devoir officialiser la vente chez le notaire. Il suffira de vous y rendre avec le vendeur et de vous munir de votre passeport et votre RUT. Vous ressortirez de chez le notaire propriétaire de la voiture. Veuillez noter que l’officialisation dans le système prendra entre 1 et 3 mois (et vous recevrez alors votre Padron, le titre de propriété). En attendant si vous voulez quitter le pays vous devrez avoir une autorisation de la part du propriétaire pour pouvoir sortir du pays à faire chez le notaire !


Lors de l’achat, l’acheteur prendra à son compte différent frais liés à la transaction. Il y aura tout d’abord les frais d’actes (environs 40.000 pesos) et ensuite une taxe sur l’achat. Cette taxe dépend du véhicule (de son âge, de sa valeur, …). Si le montant est donc variable, 200.000 pesos est une bonne base de référence pour vos calculs. Les frais liés à l’achat sont donc conséquents et ne doivent pas être oubliés lors de la planification de votre budget !

Etape 4 : Le paiement

Concernant le payement de la voiture il vous sera possible de payer de 3 manières différentes :


La première méthode consiste à effectuer un virement bancaire sur le compte du vendeur. Veuillez noter que Paypal n’existe pas au Chili et que vous devrez donc passer par Transfert Wise. Des frais de transactions seront prélevés par le service (de l’ordre de 2.5% à 3.5%). Cette méthode prendra aussi un peu de temps (entre 48h et 72h avant que le vendeur ne reçoive son argent).


La seconde méthode consiste à retirer du cash. Il n’y a pas de limite de payement en cash et vous serez donc libre de payer le vendeur de cette manière. Cependant veuillez noter que le montant de retrait journalier maximum est de 800.000 pesos et que des frais peuvent s’appliquer suivant votre banque.


La troisième option sera dans le cas où vous achetez votre voiture via un agence ou dans une concession via un payement par carte bancaire. Si c’est dans une concession automobile à priori il n’y aura pas de frais cependant par une agence qui vous aide, les frais peuvent être élevés (dans notre cas jusqu’à 6%).

Etape 5 : Mettre à jour les documents

Dans cette section nous allons passer en revue les documents dont vous aurez besoin pour vous déplacer au Chili et à l’international !


- Le Padron : ce titre de propriété vous sera donné entre 1 et 3 mois après la signature de l’acte d’achat. En attendant, gardez le Padron précédent (au nom du précédent propriétaire) et le document notarié qui atteste que vous avez l’autorisation de passer la frontière.


- L’assurance obligatoire : elle coûte 10.000 pesos par an et doit être renouvelée tous les ans en mars

.

- La taxe annuelle : elle dépend du véhicule et se renouvelle en ligne au mois de mars.


- Le contrôle technique : obligatoire de le passer tous les ans. Si jamais vous êtes à l’étranger et que le contrôle expire, ce n’est pas un problème pour re-rentrer au Chili, il vous faudra seulement y aller le plus vite possible une fois la frontière chilienne passée.


- Assurances diverses : vous aurez aussi la possibilité de prendre des assurances diverses pour couvrir notamment : le vol, les dommages matériels de votre véhicule, …


Acheter une voiture au Chili : Combien sa coute ?

Maintenant que l'on a passé en revue la procédure administrative, parlons budget ! Comme nous l'avons dit un peu plus haut, le marché automobile chilien a été fortement perturbé par la crise du coronavirus. Le Chili est un pays importateur de voitures et les importations ont été stoppées pendant la crise sanitaire. La conséquence est donc que les Chiliens se sont rabattus sur le marché de l'occasion avec donc une augmentation (conséquente) des prix !


Si les bonnes affaires existent (heureusement) toujours, elles sont de plus en plus rares et le temps ou on achetait une bonne voiture pour 3000€ ou 4000€ est désormais révolu ! A notre arrivé en février 2022, les petits vans (non aménagé) se négociaient aux alentours de 7.000.000 Pesos, les 4x4 (des années 2000) se négociaient aux alentours de 7.500.000 Pesos alors que les 4X4 plus récent (des années 2010) se négocient à partir de 10.000.000 Pesos.


Bref un certain budget quand même !


Notre expérience personnelle et notre avis sur les agences

Lorsque nous sommes arrivés au Chili nous savions exactement ce que nous voulions comme véhicule. Notre pire ennemi était le temps car notre but était de régler la vente le plus rapidement possible pour éviter de rester trop longtemps à Santiago. Dans ce but là, nous avons donc décidé de passer par une agence en l'occurence Suzi Santiago. Si le prix du package n'est pas donné (environ 350€), il comprend l'aide pour obtenir le RUT, la recherche de véhicule, la négociation, 5 inspections mécaniques et l'accompagnement pour l'achat chez les notaires. En plus de cela, ils s'occupent de récupérer le Patron lorsqu'il est disponible et reste joignable le temps de votre séjour pour vous aider si vous avez des questions ou problèmes.


Bref sur papier c'est le top ! Une fois notre package payé nous avons eu rendez vous le lendemain pour le RUT chez le notaire. Nous sommes accompagnés par un employé de chez Suzi qui gère toute la démarche. Il nous faudra juste signer et payer (car évidemment le package ne prend pas en compte le cout de la démarche).


La même après-midi nous avons rendez vous avec la personne qui gère l'achat des voitures. Nous exposons nos envies et là : douche froide (et totalement en contradiction avec notre première expérience positive pour le RUT) ! En plus de l'accueil glacial et non professionnel de la personne, il nous informe qu'il est impossible de trouver une voiture répondant à nos critères pour notre budget ! Au lieu de cela il nous propose uniquement des vans qui sont disponibles sur le marché immédiatement (à des prix que l'on juge excessif). Car c'est bien là le problème des agences, étant donné qu'elle n'interfère pas sur le prix d'achat du véhicule (pas de commission), il s'en fiche du prix d'achat que vous allez payer ! Leur but : trouver une voiture rapidement et passer au client suivant ! Cependant nous ne nous démontons pas et insistons sur le 4x4, en montrant qu'il est possible d'en trouver dans nos tarifs ! Et là, à la fin du rendez vous, on ne sait pas par quelle action du Saint-Esprit, notre correspondant nous informe qu'un 4x4 vient pour une expertise le lendemain à un prix de 7.000.000 de pesos. Bref, même si c'était un peu cher pour le véhicule, on en laisse pas passer l'occasion et nous l'informons que si l'inspection se passe bien, nous le prenons !


Nous avons donc rendez vous le lendemain pour l'inspection. Celle-ci bien que rassurante reste extrêmement sommaire et ne peut évidemment pas certifier à 100% de la fiabilité du véhicule. Même s'il y a quelques petites choses à changer sur notre voiture, l'évaluation est globalement positive. Nous restons donc intéressés et demandons de négocier le prix à l'agence. Finalement nous obtenons le prix de 6.500.000 pesos pour notre Nissan Pathfinder. La négociation n'est pas incroyable (car cela reste encore un peu cher) mais elle a le mérite d'exister).


La même personne qui s'était occupée du RUT nous a ensuite donné rendez-vous chez le même notaire avec l'acheteur 2 jours plus tard. La procédure administrative prend environs deux heures et nous ressortons propriétaire de la voiture. Cependant nous n'obtenons pas tout de suite les clés car le vendeur veut obtenir le payement. Nous avons payé via Transfert Wise (ce qui a nécessité 2 jours avant que les fonds ne soient disponibles pour l'acheteur).


Si notre expérience avec Suzi n'a pas été à 100% positive, on ne peut nier l'efficacité du service pour la partie administrative. Pour la recherche de voiture, la fin heureuse de notre expérience n'est due qu'à la chance et en rien à la personne en charge de l'achat de la voiture ! Veuillez noter que d'après nos informations cette personne ne travaille plus chez Suzi (donc peut-être que le service a évolué positivement). Cependant si c'était à refaire je pense que nous prendrions uniquement un package pour nous aider pour le RUT. Le reste des démarches peuvent être facilement faites tout seul. Veuillez noter que nous ne faisons en aucun cas de la publicité pour Suzi Santiago et qu'il existe d'autres agences (notamment à Valparaiso) qui proposent les mêmes services pour des prix inférieurs. Nous ne connaissons cependant pas nous plus la qualité du service !


N'hésitez pas à poser vos questions si vous en avez et on vous laisse une petite vidéo où l'on raconte la même chose que cet article, de manière plus spontanée.


Epingle ces photos pour retrouver cet article plus tard !

Clique sur ces photos pour les enregistrer sur ton Pinterest et retrouver cet article plus tard !


2 commentaires