• Clémence

Le Mexique authentique : les incontournables du Chiapas !

Comment vous décrire le Chiapas ? Le mot qui résume tout selon moi c’est : authenticité ! Cet état regorge de trésors et de lieux à découvrir, vous ne serez jamais à court d’idées d’expéditions car là-bas ce sont des réserves naturelles à gogo, communautés traditionnelles et merveilles de l’homme et de la nature à tous les coins de rues. Bref vous l’aurez compris, on a eu un gros coup de cœur pour cet état, et le point d’orgue de nos découvertes au Chiapas reste la ville de San Cristobal de Las Casas. Le gros plus du Chiapas : c’est l’état idéal à découvrir si vous aimez la nature et que vous voyagez avec un petit budget 😉


Couple devant les lacs de Montebello au Chiapas au Mexique
 
LE CHIAPAS : INFORMATIONS PRATIQUES PALENQUE : ENTRE TEMPLES ET CASCADES LA SELVA LACANDON : À L'ASSAUT DE LA FORÊT SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS : LE POINT DE CHUTE À NE PAS RATER COMITAN DE DOMINGUEZ : LACS, RIVIÈRES ET PASSAGE DE FRONTIÈRE TUXTLA GUTTIEREZ : CAPITALE DU CHIAPAS NOTRE AVIS SUR L'ÉTAT DU CHIAPAS
 

Informations pratiques pour découvrir le Chiapas

Se déplacer au Chiapas

Comme vous le savez, nous sommes des adeptes du bus. Et bien l’état du Chiapas n’a pas fait exception à la règle et nous y avons clairement voyagé sans encombre en étant non motorisés et en utilisant majoritairement les colectivos locaux : ils sont pratiques et peu couteux.


Si vous préférez les bus aux colectivos, pas de panique, l’option existe aussi et on vous a trouvé les meilleurs plans :

  • LE bon plan de la région c’est la compagnie Roma tour qui relie de nombreuses villes du Chiapas entre-elles (Tuxtla-SC-Comitan-Tapochutla) mais elle relie également San Cristobal à Puebla et à Mexico city. Nous avons fait le trajet Puebla-San Cristobal de nuit (14h) pour 500 pesos dans un bus première classe (télé individuelle, sièges larges, etc).

  • Si vous passez par Tuxtla, il y a également une gare des bus seconde classes (pas la gare ADO donc) et vous avez des départs pour toutes les directions ! Par exemple, le trajet Tuxtla-Pochutla (côte pacifique d’Oaxaca) coûte seulement 400 pesos. Sinon, les bons vieux bus ADO et OCC roulent aussi évidemment !

NB : Sachez que la route reliant Palenque à San Cristobal de las casas est très montagneuse et subi souvent des blocages par les communautés indigènes entre Ocosingo et San Cristobal. C’est pour cette raison que les bus ADO ne l’empruntent pas, et font un grand détour par Vilahermosa pour relier ces deux villes. De notre côté, nous avons pris le colectivo et tout s’est très bien passé.
Navette de bus ADO au Mexique

Si vous souhaitez prendre des tours organisés, ici c’est le lieu où vous pourrez vous lâcher ! Les tours restent très accessibles et bon marché par rapport aux prestations qu’ils offrent. Pas de panique donc si vous n’aimez pas la débrouille pour trouver vos bus et colectivos, vous pourrez toujours réservez auprès de votre auberges ou de votre hostel.


Si vous voyagez en voiture : on n’a pas tenté l’expérience mais on va vous donner notre ressenti quand même (bah oui, on y était, et on a eu le temps d’y réfléchir) :


On n’est pas surs qu’on aurait aimé conduire dans cet état pour 3 raisons : 1 – la route est montagneuses et pas toujours en bon état, 2 – les blocages par les locaux sont quand même fréquents et pas toujours possible à prévoir et 3 – il y a des gens qui marchent sur les grands axes routiers un peu partout, ça parait donc plutôt dangereux …


Quand visiter le Chiapas

La région étant connue pour ses nombreuses cascades aux eaux turquoise, on vous suggère donc d’éviter la saison des pluie (juin-octobre). Cela dit, l’état étant très grand (cfr notre petite carte), le climat est très différent d’une ville à l’autre… Par exemple, à San Cristobal, il fait plutôt tempéré et même frais le soir puisque la ville est en altitude, à l’inverse de Palenque où, le climat est chaud et humide ! Et puis comme vous pouvez l'admirer sous la photo ci-dessous, aux lacs de Montebello, parfois on se croirait plutôt en hiver à Bruxelles ...

Groupe d'amis devant le lac de Montebello

Sécurité au Chiapas

Encore une fois, on lit de toute, et entre-autre que l’état du Chiapas est dangereux. Et bien NON, on ne s’est jamais senti en insécurité dans l’état.


Pourquoi cette réputation alors me direz-vous ? Et bien c’est simple et je vous explique rapidement. L’état du Chiapas est le plus pauvre du Mexique, et les populations locales sont dans une situation précaire et ne sont pas entendues par le gouvernement. De plus, le Chiapas possède le plus grand réservoir d’eau du Mexique, mais ces populations n’y ont pas accès, et doivent donc se contenter de l’eau impure qui contaminent alors de nombreuses personnes.


Bref, le mouvement zapatiste se bat contre le gouvernement et se soulève de temps en temps. Ce sont d’ailleurs eux qui organisent les barrages sur les routes.


Vous l’aurez donc compris : ils ne visent pas les touristes, mais veulent ennuyer le gouvernement.


La nourriture au Chiapas

Honnêtement, on n’a pas goûté de spécialités culinaires liées au Chiapas. Cependant on peut vous dire qu’ici, on mange pour vraiment pas cher et on mange bien ! Les marchés sont également très grands et fourni, cela vous plaira donc d’aller vous y balader faire vos emplettes et déguster leurs merveilleux fruits et légumes.


Par contre, comme vous l’aurez compris : NE BUVEZ PAS L’EAU DU CHIAPAS ! Vous serez malade à tous les coups ! On a eu le chance de ne pas avoir de tourista au Mexique, entre-autre grâce à notre gourde filtrante qu’on utilise tous les jours (je vous mets le lien pour la découvrir ici, et vous pouvez bénéficier d'une réduction de 15% avec le code LCDM15), mais il est très fréquent que les voyageurs tombent malade au Chiapas, à cause de bactéries transmises par l’eau.

Femme buvant dans une gourde humagreen au Mexique

Que faire dans le Chiapas :

Palenque et ses alentours

Fraichement arrivé de Xpujil dans l’état de Campeche, nous posons nos valises à Palenque, qu’on aime appeler : la porte d’entrée du Chiapas. En dehors de ça honnêtement, la ville n’est pas magnifique et n’a pas grand-chose à offrir en son centre. Par contre ses environs regorgent de pépites, et on vous les partage ! Attention, si vous voulez profiter de l'eau turquoise des cascades, n'y allez pas après de grosses pluies (on vous aura prévenus...).


Découvrir les ruines de Palenque

ici, ce qu’on remarque surtout se sont les détails des pyramides. Ceux-ci sont particulièrement bien conservé et il fait bon de se balader dans la jungle (il parait, parce que nous avons fait l’impasse, oups) ! Attention, des échos que nous avons eu, une partie du site est fermé en raison du Covid (cqfd, voilà pourquoi on a fait l’impasse, entre-autre).


Infos pratiques :

  • Entrée : 97MXN/p pour le parc naturel + 85MXN/p pour le site archéologique

  • Y accéder : colectivo depuis le croisement entre la rue Allende et la rue Juarez (coordonnées géographiques : 17.509378, -91.984662). Prix : 20MXN/P


La cascade de Misol Ha

Une cascade de 35m de haut derrière laquelle on peut se faufiler : plutôt sympa pour se la jouer cool non ?


Infos pratiques :

  • Entrée : 10+20 MXN/p

  • Y accéder : colectivo depuis le croisement de la rue Herta et de la rue Juarez (coordonnées géoraphiques : 17.508037, -91.986929). Prix : 40 MXN/p. Demandez qu'il vous dépose au croisement et marchez 20 minutes jusque l'entrée.


Les cascades d’Agua Azul

Ici, les bassins se succèdent et le turquoise de l’eau vous fera vous demander si oui ou non, cette couleur est vraiment naturelle.


Infos pratiques :

  • Entrée : 25 + 40 MXN/p

  • Y accéder : colectivo depuis le croisement de la rue Herta et de la rue Juarez (coordonnées géoraphiques : 17.508037, -91.986929), pareil que pour Misol Ha. Prix : 50 MXN/p. Prenez ensuite un taxi (50 MXN/voiture) pour rejoindre l'entrée du site.

Les cascades de Roberto Barrios

Assez semblables à celles d’Agua Azul mais moins touristique, vous profiterez ici d’une baignade bien rafraichissante dans une eau translucide !


Infos pratiques :

  • Entrée : 30 MXN/p

  • Y accéder : colectivo depuis le croisement entre l'avenue Cuarta et la 6ème avenida norte poniente (coordonnées géographiques : 17.512268, -91.985432)

Bonampak et Yaxchilan

Prendre un tour organisé et partir faire la découverte des temples de Bonampak et de Yaxchilan : le premier temple étant surtout réputé pour ses peintures rurales très bien conservée, c’est le deuxième qui vous surprendra le plus. Yaxchilan est perdu dans une jungle luxuriante, et accessible uniquement en lancha (bateau). Pour l’atteindre, il vous faudra naviguer 45 minutes sur le Rio avant de finalement voir émerger les ruines de la jungle.

Temple de Bonampak au Chiapas au Mexique
Lancha pour rejoindre le temple de Yaxchilan au Chiapas
Ruines du temple de Yaxchilan au Chiapas Mexique

Infos pratiques : Nous avons pris un tour car les distances sont longues (3h de route jusque Frontera Corrozal, la ville où embarquer vers Yaxchilan) et car les lanchas coûtent chers ! Nous avons payé 950 MXN/P (petit déjeuner et lunch inclu) via l'agence Tulum travel, qui se trouve au niveau du rond-point Pakal.


Pour conclure ce chapitre, on vous avouera qu'on avait prévu de visiter les cascades d'El Chifflon (cfr plus loin) et que nous n'avons donc pas été découvrir celles près de Palenque, même si nous nous sommes malgré tout renseignés pour chaque excursion, histoire de décider si on y allait ou pas (mais bon, finalement on a préféré faire la grasse matinée le seul jour où nous avions décidé d'aller aux Cascades de Roberto Barrios, oups). 


Pour finir, on ne saurait que vous conseiller de télécharger maps.me et la carte du Mexique car tous les colectivos dont on vous parle ci-dessus sont indiqués !

Homme dans les ruines de Yaxchilan au Chiapas Mexique

Partir découvrir la Selva Lacandon

On vous l’avoue honnêtement : on rêvait de partir se balader dans la Selva Lacandon, de prendre un guide et d’aller découvrir les animaux de la jungle. On avait repéré un ou deux eco-hostel génial et on revait de cette expérience immersive.


Malheureusement, si l’état du Chiapas est plutôt bon marché, cette expédition-ci ne l’était pas assez pour notre budget de packpackers, et on a finalement passé notre tour !


Mais si vous avez les moyens, on vous suggère VRAIMENT d’aller passer une nuit ou deux à Las Guacamayas ou au centro ecoturistico Rio Chuc Tej (et si vous y allez, envoyez-nous des photos !).


Homme dans la Selva Lacandon au Chiapas Mexique

San Cristobal de las Casas

C’est bien simple, c’est notre coup de cœur du Mexique ! On y a passé une semaine, puis on y est revenu 4 jours à la fin de notre passage dans le pays, avant de partir pour le Guatemala. On a adoré la ville, son ambiance, ses marchés et on s’y est senti un peu comme à la maison. C’est également LE meilleur endroit où poser ses valises pour découvrir les merveilles du Chiapas et vous verrez, il y en a beaucoup. On vous fera du coup un article détaillé avec toutes les informations pratiques, mais on vous les partage quand même déjà, parce qu'on est sympa !


Policiers de San Cristobal de las casas au Chiapas Mexique

Les communautés indigènes

Depuis San Cristobal, vous pouvez prendre le colectivo pour 8 MXN/p au croisement de la calle honduras et de l'avenue du 16 septembre (coordonnées : 16.744658, -92.638867) et aller découvrir les communautés locales de San Juan Chamula ou de Zinacatan. Croyez-moi vous aller être surpris ! On est encore bouche-bée devant les rituels qu’on a vu à l’intérieur de l’église de San Juan Chamula … Bref, on vous suggère donc d’aller découvrir l’ethnie Tzotzile au plus vite, vous pouvez même passer par un tour organisé à des prix assez bas si vous le souhaitez, car un guide n'est pas de trop pour comprendre les subtilités d'une telle culture !


NB : le marché a lieu le dimanche matin dans les 2 villages, c'est donc le meilleur jour à choisir si vous voulez vous y aventurer !




Le Canyon del Sumidero

Prendre un tour pour aller découvrir le Canyon del Sumidero : on n’aime pas les tours, mais croyez-moi, cette fois-ci on avait regretté de ne pas en avoir pris un ! Nous avons fait nos têtes de mules (enfin surtout moi je l’avoue) et avons décidé de passer une nuit à Tuxtla, pour aller par nous-même au canyon depuis Chiapa de Corzo… Et bien vous savez-quoi ? L’excursion nous a coûté plus cher que si nous avions pris un tour de San Cristobal, et elle n’était même pas différente (et en plus, pas de chance, nous n'avons pas vu grand chose aux miradors, les nuages étaient de la partie !)… Bref, depuis San Cristobal, comptez maximum 400 MXN/p pour le tour en lancha + les miradors du canyon.


Canyon del Sumidero
naCrocodile au canyon del Sumidero au Chiapas Mexique

Les parcs Encuentro et El arcotete :

Si nous avons eu peu de chance avec le premier parc (il n’est ouvert que du mercredi au dimanche), nous avons aimé nous balader dans le parc d’El Arcotete (entrée 20 MXN/p) et de découvrir les grottes (15 MXN/p) qu’il renferme ! Une chouette balade à seulement quelques km du centre de San Cristobal et vous pourrez même profiter des sensations fortes des tyroliennes du parc si ça vous tente !


Cascade du parc El Arcotete à San Cristobal de las casas au Mexique

Comitan de Dominguez

Si la ville n’est pas grande, son zocalo est plutôt mignon et on a aimé l’ambiance qui s’en dégage (il faut dire que c’était quelques jours avant Noël, et que la déco était digne d’un village américain !). C’est un bon point de chute pour certaines excursions (même si elles peuvent également être faite depuis San Cristobal) mais également un bon point de départ pour passer la frontière vers le Guatemala.


Couple sur le Zocalo de Comitan de Dominguez à Noël au Mexique

Découvrir les cascades d’El Chifflon

A 45 minutes de colectivos depuis la grand route de Comitan (35MXN/p), ce parc naturel vous éblouira par la beauté de ses cascades et par la couleur de l’eau. On vous conseille d'y aller par vous-même et de grimper jusqu'à la cascade la plus haute, vous ne serez pas décu. Il y a un chemin de chaque côté de la rivière, celui de gauche (quand on remonte les cascades) est bien moins fréquenté, à bon entendeurs ;)


Prix d'entrée : 50 MXN/p.


Ps : n'oubliez pas de mettre de bonnes chaussures, la boue est partout ! En plus, on en garde un super souvenir malgré qu'on y a perdu notre drone, c'est que le lieu valait vraiment la peine !


Bassins turquoises des cascades d'El Chiffon au Mexique

Les cascades de las 3 tzimoleras

Beaucoup moins connues et pourtant très jolies avec leur eau toujours turquoise, ces cascades coulent à proximité de Tzimol à environ 30 minutes de Comitan (colectivo depuis la route principale de Comitan : 10 MXN/p)


Les lacs de Montebello

Mexicain sur un radeau aux lacs de Montebello au Chiapas Mexique

A 1h de Comitan en colectivo pour 60 MXN/p (2ème avenue poniente sur et Calle 3a sur Poniente, coordonnées : 16.249368, -92136706), vous rejoindrez un ensemble de dizaine de lacs, éparpillés le long de la frontière guatémaltèque, dans la jungle. Si l’excursion à la journée est une bonne option, n’hésitez pas à y passer la nuit car il est possible de faire de chouettes randonnées autour des lacs (enfin, quand la météo le permet…). Vu la superbe météo que nous avons eu, nous avons finalement fait le tour des lacs en Tuk Tuk (350 MXN à 4. On ne vous conseille pas notre logement : on s'est retrouvé sans eau et électricité alors que c'était le déluge dehors ahah. Par contre, il y a de nombreuses possibilités sur place autour de Tziscao, pas besoin de réserver en temps normal.



Brouillard sur le lac Tziscao au Chiapas Mexique

Las Nubes

Si vous vous sentez l’âme de vous aventurer loin, les cascades de Las Nubes et son centre eco-touristico pourrons surement vous satisfaire car elles paraissent vraiment grandioses ! Cependant, la route pour les atteindre est plutôt longue, comptez encore 2h depuis les lacs de Montebello (en colectivo, à prendre sur la route principale de Tzilaos)


Tuxtla-Guttierez

Capitale du Chiapas, cette ville ne mérite vraiment pas le détour selon nous… On l’a trouvée bruyante, embouteillée et pas belle pour un sou. Par contre, c’est le point de départ pour partir découvrir d’autres beautés reculées de l’état. Vous y trouverez également un aéroport. (On ne vous reparlera pas du canyon del Sumidero, puisqu'on vous conseille de le faire depuis San Cristobal)


L'Arco del Tiempo

Une arche de plusieurs dizaines de mètre de haut au milieu de la jungle, qui s’atteint au bout d’une randonnée et qu’on atteint au prix d’une descente en rappel ou en tyrolienne. On y fait généralement étape en camping. Sachez cependant que pour y aller, il faut choisir la bonne saison (le mois d’avril généralement) sinon, vous dormirez dans la boue et marcherez dans une forêt peu accueillante …


Simas de las cotorras

Un mélange entre une merveille naturelle et un parc d’attraction. Ici, vous trouverez une fosse de plus de 140m de profondeur et de presque 200m de large dans laquelle niche des centaines de perruches (de mars à octobre). Les communautés locales ont décidé de protéger le lieu et d’en faire un lieu éco-touristique. Vous pourrez donc admirer ses petits oiseaux chantant dès le lever du jour, et si vous le souhaitez, descendre en rappel jusqu’au fond du gouffre !


Deux visites que nous n'avons pas fait, l'une car nous étions à la mauvaise saison, l'autre car le prix nous paraissait un peu excessif et que les échos récents ne nous avaient pas convaincus.


Notre avis sur le Chiapas

Je pense que vous l’avez compris : le Chiapas on n’a pas adoré, on en est tombé amoureux.


On s’est émerveillés à chaque découverte, on a appris beaucoup de choses, on a vu des beautés de la nature et on s’est perdu au milieu de la forêt.


Bref, pour un voyage de 2-3 semaines au Mexique, on vous conseille fortement un voyage combinant l’état du Chiapas et l’état d’Oaxaca (on vous en parle ici) : on vous promet du dépaysement garanti et de l’émerveillement à gogo !


Couple dans les ruines de Yaxchilan au Chiapas Mexique




0 commentaire